00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le gouvernement congolais à la croisée des chemins

Redigé par Tite Gatabazi
Le 2 octobre 2023 à 05:38

Depuis plusieurs mois, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) semble naviguer en eaux troubles sur la scène politique tant nationale qu’internationale.
Les engagements pris auprès des entités régionales et des nations unies semblent être de moins en moins respectés, soulevant ainsi des interrogations quant à la stabilité politique du pays.
Au cœur de la tourmente, une stratégie gouvernementale qui, selon certains observateurs, manipule les citoyens afin de manifester contre les (...)

Depuis plusieurs mois, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) semble naviguer en eaux troubles sur la scène politique tant nationale qu’internationale.

Les engagements pris auprès des entités régionales et des nations unies semblent être de moins en moins respectés, soulevant ainsi des interrogations quant à la stabilité politique du pays.

Au cœur de la tourmente, une stratégie gouvernementale qui, selon certains observateurs, manipule les citoyens afin de manifester contre les forces onusiennes présentes sur le territoire.

Ces dernières, censées assurer la sécurité des populations, sont vues d’un mauvais œil par une frange de la population, suite à une campagne qui dépeint ces forces comme étant contre-productives.

Par ailleurs, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), au lieu d’être en première ligne pour la sécurité nationale, semblent faire partie intégrante des problèmes auxquels fait face le pays.

Plus préoccupant encore, le gouvernement congolais est accusé d’adopter une rhétorique victimaire, employant un narratif qui instrumentalise les identités ethniques et incite à la violence.

Des appels aux émotions semblent être utilisés pour étouffer les revendications légitimes de la population et ignorer les conseils avisés prônant un dialogue politique constructif. L’objectif, détourner l’attention des causes structurelles des crises actuelles, qui nécessitent une analyse lucide et des solutions concrètes.

L’idéologie véhiculée est perçue comme délétère et pourrait à long terme, engendrer des conséquences désastreuses sur la cohésion sociale et la stabilité politique du pays.

Face à cette situation préoccupante, la nécessité d’un dialogue politique ouvert et inclusif est plus que jamais à l’ordre du jour. Les acteurs nationaux et internationaux sont appelés à jouer un rôle constructif pour surmonter les défis actuels et œuvrer vers un Congo pacifié et démocratique.

Seul un examen lucide et transparent des causes profondes des crises actuelles, accompagné de la mise en place de solutions viables, permettra de rétablir la confiance entre le gouvernement, les citoyens et la communauté internationale, gage d’une stabilité durable en République démocratique du Congo.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité