00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le diagnostic du declin de l’occident par Lavrov

Redigé par Tite Gatabazi
Le 13 décembre 2023 à 06:03

Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a lancé un avertissement fort, déclarant que "Les 500 ans de domination du monde par l’Occident touchent à leur fin".

Il a affirmé que la Russie s’est renforcée grâce au conflit en Ukraine, en évoquant des parallèles historiques : "tout comme elle a été rendue plus forte en battant Hitler et Napoléon". Lavrov a également abordé la notion de "guerre hybride" menée, selon lui, par l’Occident contre la Russie.

Dans ses déclarations, Lavrov a souligné que la "domination du monde par l’Occident depuis 500 ans" s’achève progressivement. Il est convaincu que l’Occident reconnaîtra bientôt le renforcement de la Russie dû au conflit ukrainien.

Concernant l’Ukraine, il a déclaré : “C’est aux Ukrainiens de voir à quel point ils sont enfoncés dans le trou dans lequel les Américains les ont mis”.

Interrogé sur les perspectives de cessez-le-feu ou de paix, Lavrov a répondu en renvoyant la responsabilité à l’Ukraine : “Vous devrez appeler M. Zelensky, car il y a un an et demi, il a signé un décret interdisant les négociations avec Poutine”.

Lavrov a renforcé son argument en rappelant le passé : “Au début du XIXe siècle, Napoléon a rassemblé presque toute l’Europe pour attaquer la Russie et nous l’avons vaincu, ce qui nous a rendus plus forts après cette agression.

Au milieu du siècle dernier, Hitler a fait de même. Il a placé la plupart des pays européens sous son commandement pour attaquer la Russie. Lui aussi a été vaincu et nous sommes devenus plus forts après cette guerre”.

Par ailleurs, il a exprimé son point de vue sur le conflit israélo-palestinien, en particulier sur la guerre de Gaza, qu’il considère comme “le facteur le plus dangereux au Moyen-Orient”.

Critiquant Israël pour sa réponse aux attaques du Hamas du 7 octobre, il a jugé inacceptable de justifier une punition collective du peuple palestinien.

Lavrov a plaidé pour une surveillance internationale à Gaza et a rappelé que la Russie met en garde Israël depuis des années sur le danger que représente le statut non résolu de l’État palestinien.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité