00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le collectif des Avocats des hemas et tutsi congolais alerte

Redigé par Tite Gatabazi
Le 19 juin 2023 à 09:40

La démarche judiciaire concernant les massacres perpétrés dans le camp des déplacés hema, non loin d’un campement des militaires FARDC, et les crimes commis par les milices en matière d’épuration ethnique, est une préoccupation majeure pour le collectif des avocats des Hemas et Tutsi congolais.

Il vient de publier un communiqué qui alerte encore une fois sur la détérioration de la situation et le danger permanent que vivent les hema et les tutsi en RDC.

Ils soulignent que ces actes odieux se déroulent sous les yeux des forces de sécurité et des forces des Nations Unies.

Le collectif condamne fermement les attaques perpétrées par les FDLR contre les villages de Rukole et l’incendie de Kilolirwe dans la région de Masisi.

Le fait que les FDLR revendiquent ces crimes démontre leur impunité et leur mépris envers les victimes.

Ces événements tragiques surviennent alors que le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), M. Karim Khan, et le secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, M. Lacroix, viennent de conclure une visite de travail en RDC.

Le collectif exprime son indignation face à la poursuite des massacres ciblés contre les tutsi dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu, ainsi que contre les Hemas en Ituri.

Ils soulignent que malgré ces atrocités répétées, le gouvernement, en tant que premier responsable en la matière, ne prend pas les mesures nécessaires pour y mettre un terme.

Face à cette situation, le collectif des avocats des Hemas et tutsi congolais appelle à une action musclée du gouvernement afin de mettre fin à ces violences ethniques et de traduire en justice les responsables de ces crimes.

Ils demandent également une intervention renforcée des forces de sécurité et des forces des Nations Unies pour protéger les populations vulnérables et prévenir de nouvelles atrocités.

Le collectif des avocats entend poursuivre sa démarche judiciaire pour mettre en lumière ces crimes odieux, recueillir les preuves nécessaires et poursuivre les auteurs devant les instances judiciaires compétentes, y compris la Cour pénale internationale.

Ils œuvrent ainsi pour la vérité, la justice et la fin de l’impunité dans cette région marquée par les violences ethniques.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité