00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le Stade Amahoro du Rwanda approche de son achèvement

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 8 mars 2024 à 03:42

Dans un très court délai, ce qui n’était jusqu’à présent qu’un rêve pour beaucoup va se concrétiser ! Le Stade Amahoro est en phase finale de sa transformation, avec des travaux de construction qui se poursuivent intensément, jour et nuit. Si tout se déroule comme prévu, d’ici mai, l’édifice sera prêt pour accueillir divers événements.

Le Stade Amahoro se dresse comme une infrastructure de calibre international, offrant au Rwanda l’opportunité de briller sur la scène des infrastructures sportives. Chaque jour qui passe, le chantier témoigne d’avancées nouvelles et prometteuses.

Lancée il y a 19 mois, la construction a débuté par la démolition de certaines parties de la structure existante et l’ajout de nouvelles sections, transformant radicalement l’allure du lieu. L’emplacement original du stade est méconnaissable comparé à son nouveau visage.

Abdul Aziz Ishimwe, chef de projet de construction chez Summa Rwanda, nous confie que l’ouvrage est désormais achevé à environ 93 %. "Nous entamons les dernières retouches extérieures, nous concentrons sur les aires de stationnement, le revêtement en asphalte, la touche finale de peinture... Bref, il ne reste que les finitions avant de boucler le projet", explique-t-il.

L’accès des dignitaires se fera à l’opposé de l’ancien Sportview Hotel. C’est par ici que les personnalités des zones VVIP, VIP et presse feront leur entrée.

Quant au public, il pourra accéder au stade par les entrées situées près de l’arène BK, Zigama CSS et à côté d’un lieu connu sous le nom de ’Kwa Rwahama’.

La rénovation du Stade Amahoro a également vu la mise à niveau du Petit Stade, désormais prêt à accueillir des matches. "Nous avons installé des sièges, un nouveau terrain, élevé la structure, et couvert l’ensemble. Il en va de même pour le Stade Paralympique, dont les piliers ont été remplacés. Aujourd’hui, tout est fini", déclare Ishimwe.

La capacité du Petit Stade a été ajustée pour offrir une assise confortable à un millier de spectateurs.

En ce qui concerne le stationnement, Ishimwe note : "Nous avons augmenté le nombre de places de parking au Petit Stade comme au stade principal. Le terrain a été agrandi, permettant d’ajouter plus de 2000 places de stationnement."

Des machines de scan de billets pour l’entrée des fans et des ascenseurs pour l’accès aux niveaux supérieurs ont été installés.

Le nouveau Stade Amahoro disposera d’espaces dédiés au travail de presse, changeant de l’ancien dispositif où les journalistes travaillaient depuis les niveaux supérieurs du stade pendant les matchs. "Il y aura des zones leur permettant de suivre le jeu et des espaces séparés pour rédiger et diffuser leurs observations", ajoute Ishimwe.

Les équipes auront des entrées séparées pour éviter les interactions. Le vestiaire peut accueillir simultanément quatre équipes, deux jouant et deux pouvant jouer par la suite.

La pelouse est complète, et l’entretien du gazon est en cours pour assurer une croissance adéquate. "La pelouse est prête ; nous nous concentrons sur la croissance du gazon. En outre, nous finalisons les zones extérieures utilisées pour l’athlétisme, prévoyant de commencer le marquage des pistes de course dans quelques semaines."

"Les gradins pour les spectateurs sont prêts ; si un match avait lieu aujourd’hui, les gens pourraient s’y asseoir sans aucun problème."

La zone VIP a été équipée de verre insonorisant et de salles pour les officiels, leur permettant de converser sans être dérangés par le bruit des fans.

Le Ministère des Sports installera ses bureaux dans le stade, derrière la section donnant sur l’arène BK.

Deux grands écrans de diffusion ont été installés dans le stade, avec d’autres à venir dans les zones VIP et presse pour une meilleure visual

isation des matchs.

Au-delà de cela, le complexe du stade inclut un terrain d’entraînement et des installations pour le basketball, le tennis et le volley-ball.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité