00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le Rwanda frappe du point sur la table face à l’omission des crimes FDLR dans le dernier rapport des experts onusiens

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 27 juin 2023 à 01:24

L’ambassadeur permanent du Rwanda auprès de l’ONU, Mr Claver Gatete, a exprimé son vif mécontentement face à l’omission du FDLR, un groupe terroriste génocidaire, dans le dernier rapport des experts de l’ONU, énumérant les moult violents actes des plus atroces commis dans la partie orientale RDC par ce groupuscule.

L’Ambassadeur Gatete a exprimé l’ire du Rwanda face à cet état de fait lors d’un briefing du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en RDC.

Le rapport dit des experts Onusiens commandité par la MONUSCO, mission de maintien de la paix de l’ONU dans le pays, a complètement ignoré les FDLR dans ce rapport hétéroclite, en dépit de sa prééminence dans la déstabilisation de la RDC orientale.

Les FDLR, une réminiscence des forces génocidaires, constitués par des militaires défaits du régime Habyarimana, et de membres actifs des milices responsables du génocide commis contre les Tutsi du Rwanda en 1994, a établi depuis près de trois décennies son quartier général en RDC d’où ils perpétuent leurs velléités de perturber la sécurité nationale, tentant des incursions périodiques sur le territoire du Rwanda pour tuer d’innocents et paisibles citoyens.

Claver Gatete a également fait part de sa déception face à l’absence de déclaration du Conseil ou de la mission condamnant les actes génocidaires ciblant quotidiennement les Tutsi congolais et les Rwandaphones en general.

Il a souligné l’ampleur de l’influence des FDLR dans ces ignominies, illustrée par la prolifération du discours de haine et de l’idéologie du génocide anti-Tutsi dans le pays voisin, appuyé par le gouvernement de Kinshasa.

En outre, Gatete a déploré le choix de la RDC d’intégrer les FDLR dans les forces gouvernementales plutôt que de les rapatrier, une décision qui envoie un message clair à la communauté internationale sur le désintérêt du géant aux pieds d’argile pour la paix.

Mr Gatete par-dessus le marché de critiquer l’inaction persistante du gouvernement de Kinshasa face aux initiatives visant à restaurer la paix dans la région, notamment les processus de Nairobi ou la feuille de route de Luanda.

Dans un appel à l’action, l’Ambassadeur Gatete a exhorté la Commission des droits de l’homme à enquêter sur ces crimes et à prendre les mesures appropriées, tout en plaidant pour le renforcement des cadres juridiques abordant le discours de haine et garantissant la responsabilité des auteurs de tels comportements criminels.

L’ambassadeur permanent auprès de l’ONU, Claver Gatete a ressorti face au conseil de sécurité de l’ONU, l’indignation du Rwanda face à l’omission des FDLR dans le dernier rapport dit des experts de l’ONU

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité