00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le Rwanda favorise les véhicules électriques en supprimant les droits de douane à l’importation

Redigé par Henriette Akimana
Le 5 juillet 2023 à 12:30

Dans une démarche visant à promouvoir les modes de transport peu polluants, le gouvernement rwandais a décidé d’exonérer les véhicules électriques des droits de douane à l’importation. Cette mesure incitative, qui fait écho aux initiatives similaires de la Tunisie et du Togo, vise à réduire les émissions de dioxyde de carbone générées par les véhicules à combustion interne.

Cette nouvelle a été accueillie avec enthousiasme par les militants écologistes du Rwanda. Les autorités du pays ont annoncé la suppression des droits de douane sur les véhicules électriques importés, dans le but d’encourager leur adoption massive.

Cette décision s’applique spécifiquement aux deux-roues, aux tricycles et à toutes les voitures qui ne fonctionnent pas aux carburants fossiles tels que l’essence et le diesel.

Uzziel Ndagijimana, le ministre des Finances et de la Planification économique, a expliqué devant les parlementaires lors de la présentation du budget de l’exercice 2023-2024 : « Il s’agit d’encourager l’adoption des véhicules électriques et de contribuer à un avenir plus propre et plus vert ».

Le transport routier est le principal responsable de la pollution atmosphérique dans ce pays d’Afrique de l’Est, qui figure parmi les plus pollués de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), selon l’Autorité rwandaise de gestion de l’environnement (Rema).

C’est notamment le cas dans la capitale Kigali, où la majorité des véhicules en circulation sont des véhicules thermiques. Les autorités rwandaises ont donc entrepris ces dernières années de promouvoir l’électrification du parc automobile pour inverser cette tendance néfaste.

Dans cette optique, la société chinoise Tailing Electric Vehicle (TAILG) a annoncé au premier semestre 2022 la construction d’une usine destinée à l’assemblage et à la commercialisation de vélos, de scooters et de tricycles équipés de moteurs électriques.

Située à Gahanga, dans le district de Kicukiro, cette installation est l’une des premières du genre au Rwanda et devrait contribuer à réduire l’empreinte carbone des déplacements des quelque 13,2 millions d’habitants du pays.

Grâce à cette nouvelle mesure incitative, le Rwanda espère encourager davantage de citoyens à opter pour des véhicules électriques, contribuant ainsi à la lutte contre la pollution atmosphérique et à la préservation de l’environnement.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité