00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le Pape François interpelle sur la situation tragique en République Démocratique du Congo

Redigé par Bazikarev
Le 17 juin 2024 à 08:45

Le Pape François a lancé un appel urgent pour les populations de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), actuellement ravagées par les conflits armés qui impliquent l’armée gouvernementale et les milices, notamment le groupe armé M23 ainsi que d’autres acteurs comme l’ADF.

Lors d’une messe tenue au Vatican samedi dernier 16 juin 2024, le souverain pontife a exprimé sa profonde préoccupation face à l’intensification des combats dans cette région, où les violences continuent de s’aggraver.

Il a appelé le gouvernement de la RDC et la communauté internationale à prendre des mesures concrètes pour mettre fin à la souffrance des Congolais.

"Les tristes nouvelles de combats et de massacres continuent de nous parvenir de l’Est de la RDC. Je demande aux autorités du pays et à la communauté internationale d’agir pour mettre un terme à ces actes malveillants pour protéger la vie des civils," a déclaré le Pape François.

Le Pape avait déjà visité la RDC en janvier 2023, où il s’était inquiété pour les habitants de l’Est du pays, régulièrement victimes de massacres et contraints à l’exode.

Il avait alors plaidé pour des négociations qu’il considéra comme la seule solution durable au conflit.

En mai 2024, le Pape a réitéré son appel pour la paix et la réconciliation, suite à l’explosion d’une bombe dans le camp de Mugunga le 3 mai, qui a tué 35 personnes.

Il insiste sur le fait que des pourparlers destinés à instaurer la paix sont essentiels pour mettre fin au conflit.

La communauté internationale, pressée par le Pape François de jouer un rôle actif dans la résolution du conflit, a longtemps encouragé le gouvernement de la RDC à dialoguer avec le M23.

Cependant, le gouvernement reste ferme sur sa position de ne pas négocier avec ceux qu’il considère comme des terroristes.

Le M23, de son côté, affirme depuis le début des hostilités avec les forces armées congolaises à la fin de 2021, souhaiter des négociations. Néanmoins, le groupe a averti qu’il se défendra si les attaques contre lui continuent.

Selon l’Office de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), environ 940.000 personnes ont été déplacées par les conflits et les violences en RDC depuis janvier 2024, principalement dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Le Papre Francis demande au gouvernement de la RDC et à la communauté internationale de jouer un rôle dans la résolution de ces problèmes.
Le Pape François a intercédé pour ceux de l'est de la RDC affectés par la guerre et les actes de violence.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité