00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le M23 rassure la population de Kanyabayonga tandis que les FARDC et leurs alliés se mobilisent

Redigé par Bazikarev
Le 20 juin 2024 à 09:27

Depuis mercredi, la région de Kanyabayonga, dans la localité du territoire de Lubero dans la province du Nord-Kivu connaît une montée de tensions avec l’avancée des forces du Mouvement Révolutionnaire Congolais M23. Ce jeudi matin, les affrontements se poursuivent et marque une tension croissante dans le Nord-Kivu.

D’après les informations recueillies, les forces armées congolaises (FARDC) ainsi que les unités de la SADC (Communauté de Développement d’Afrique Australe), des militaires burundais mélangés avec les membres de la milice imbonerakure et des wazalendo se repositionnent actuellement vers le territoire de Lubero, et se dirigent vers le Sud Kivu.

Cette manœuvre ne laisse pas indifférent les forces du M23. Elle leur indique une tentative de restructuration des forces ou une préparation à de nouveaux affrontements contre leurs bastions.

Parallèlement, le M23 approche la population de Kanyabayonga pour les tranquilliser. Ce mercredi après-midi, les leaders du M23 ont organisé une rencontre avec les habitants locaux. Ils leur ont assuré que la situation était sous contrôle et les ont encouragés à rester chez eux, leur garantissant la sécurité.

Le bureau du porte-parole du M23 a confirmé qu’ils se défendent toujours contre des attaques de la coalition gouvernementale : « Nous sommes contraints de combattre quand nous sommes attaqués tout en veillant sur la protection des civils des zones dans lesquelles les combats se déroulent. »

Les observateurs internationaux et les défenseurs des droits humains expriment une profonde préoccupation quant à l’escalade de la violence et ses répercussions sur les civils, déjà durement éprouvés par des décennies de conflits.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité