00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le Kenya propose une intervention majeure pour rétablir l’ordre en Haïti

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 31 juillet 2023 à 02:56

Le Kenya est prêt à diriger une force multinationale en Haïti, promettant d’envoyer 1 000 officiers de police dans la nation caribéenne ravagée par les conflits, une fois son offre acceptée, a déclaré samedi le ministre des Affaires étrangères.

Des gangs contrôlent près de 80% de la capitale haïtienne, où les crimes violents tels que les enlèvements contre rançon, les vols à main armée et les détournements de voitures sont monnaie courante.

"Le Kenya a accepté de considérer positivement la direction d’une Force Multi-Nationale en Haïti. L’engagement du Kenya est de déployer un contingent de 1 000 officiers de police pour aider à former et assister la police haïtienne à rétablir la normalité dans le pays et protéger les installations stratégiques", a déclaré Alfred Mutua dans un communiqué.

Le "déploiement proposé" nécessite toujours un mandat du Conseil de sécurité des Nations Unies et l’approbation des autorités domestiques, a-t-il ajouté.

"Une mission d’évaluation par une équipe de travail de la police kenyane est prévue dans les prochaines semaines. Cette évaluation informera et guidera le mandat et les exigences opérationnelles de la Mission."

Alors que les forces de sécurité haïtiennes sont débordées, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et le Premier ministre haïtien, Ariel Henry, ont appelé à une intervention internationale pour aider à soutenir la police.

Avant l’annonce kenyane, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré samedi que des progrès étaient en cours pour établir une force multinationale de maintien de la paix pour Haïti.

"Je m’attends à ce que nous puissions rapporter des progrès à ce sujet très prochainement", a-t-il déclaré.

Le Kenya a déployé ses forces à l’étranger pour le maintien de la paix par le passé, notamment en République démocratique du Congo et en Somalie.

Des personnes fuient les gaz lacrymogènes lancés par les officiers de la Police Nationale Haïtienne, lors de l'évacuation d'un camp d'individus cherchant à échapper à la menace des gangs armés. La scène se déroule devant l'ambassade des États-Unis à Port-au-Prince, Haïti, le 25 juillet 2023. REUTERS/Ralph Tedy Erol.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité