00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le Ghana espère davantage d’investissements chinois, selon une ministre ghanéenne

Redigé par Xinhua
Le 24 janvier 2024 à 10:56

La région du Centre du Ghana a toujours souhaité attirer davantage d’investissements chinois afin de stimuler son développement et de créer des emplois, a déclaré une ministre ghanéenne.

Justina Marigold Assan, ministre de la région Centre, a déclaré dans une récente interview accordée à Xinhua alors qu’elle recevait une délégation de petites entreprises chinoises que la région possédait tout le nécessaire pour établir une coopération économique renforcée avec les entreprises chinoises.

Dotée de terres agricoles fertiles et de nombreuses attractions touristiques historiques, la région Centre est l’une des quatre régions côtières du Ghana.

Décrivant la Chine comme un "vieil ami de la région", Mme Assan a indiqué que le salon annuel organisé dans la région attirait généralement de nombreuses entreprises chinoises, qui ont toutes montré un vif intérêt pour une coopération accrue avec les entreprises locales.

Les agriculteurs locaux produisent diverses cultures dans le but de fournir des matières premières à transformer. "Pour le moment, trois usines de transformation de jus de fruits fonctionnent déjà dans la région, et nous souhaitons que les Chinois nous aident à construire de nombreuses autres usines de transformation de ce type", a indiqué la ministre.

Il existe également de nombreuses opportunités dans les industries de la pêche et du transport maritimes, a-t-elle déclaré, ajoutant qu’il était nécessaire de relier la région Centre à la ceinture côtière par voie maritime pour permettre aux touristes de visiter les anciens forts disséminés le long de la côte ghanéenne.

La région abrite également de nombreuses institutions d’enseignement supérieur, et dispose d’un large réservoir de main-d’œuvre qualifiée prête à travailler dans toute nouvelle entreprise, a-t-elle affirmé.

"J’ai confiance dans les investisseurs chinois parce qu’ils font de bons investissements", a déclaré la ministre, ajoutant que ses deux précédents voyages en Chine lui avaient fait découvrir un pays en croissance rapide avec de nombreuses industries développées, comme l’hôtellerie.

La ministre a révélé que le Conseil de coordination régional était en négociation avec certaines entreprises chinoises, et avait déjà signé un protocole d’entente avec des investisseurs chinois.

Le Ghana espère davantage d’investissements chinois, selon une ministre ghanéenne

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité