00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le FPR Inkotanyi ouvre la porte au dialogue avec le CNDD-FDD pour apaiser les tensions entre le Rwanda et le Burundi

Redigé par Bazikarev
Le 23 février 2024 à 04:41

Le Front Patriotique Rwandais (FPR Inkotanyi) a exprimé sa volonté d’accueillir le parti au pouvoir au Burundi, le CNDD-FDD, pour des discussions visant à résoudre les tensions entre le Rwanda et le Burundi. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse ce vendredi, destinée à présenter les préparatifs des élections internes du FPR Inkotanyi, qui visent à sélectionner ses candidats pour les prochaines élections présidentielles prévues en juillet, ainsi que pour les élections législatives.

En janvier 2024, le Secrétaire Général du CNDD-FDD, Révérien Ndikuriyo, a informé les médias de l’insatisfaction de son parti face à la détérioration des relations entre le Rwanda et le Burundi. Ndikuriyo a exprimé le désir de son parti de dialoguer avec leurs homologues du FPR Inkotanyi au Rwanda, afin de trouver des solutions aux problèmes existants au niveau des partis, qui pourraient ensuite aider les gouvernements des deux pays à résoudre leurs différends.

Le Secrétaire Général du FPR Inkotanyi, Gasamagera Wellars, a confirmé l’existence d’une relation entre le FPR Inkotanyi et le CNDD-FDD, mais a précisé qu’aucune demande formelle de dialogue n’avait encore été reçue pour aborder les tensions entre les deux nations.

Wellars a déclaré : "Il est vrai que nous avons une relation historique avec le parti CNDD-FDD du Burundi, mais la gestion des relations entre nos deux pays relève des compétences des gouvernements respectifs. Nous ne refuserions pas un dialogue si une telle demande était formulée, mais à ce jour, nous n’avons reçu aucune demande officielle."

Il a ajouté : "Ce problème devrait être géré par les gouvernements, mais si nous sommes sollicités pour participer à des discussions en tant que parti, nous serions ouverts à la conversation, tout en respectant la ligne directrice établie par les gouvernements."

La tension entre le Rwanda et le Burundi a conduit à la fermeture des frontières entre les deux pays, une décision unilatérale du gouvernement burundais en janvier 2024. Le Burundi accuse le Rwanda de soutenir le groupe rebelle RED Tabara, qui lutte contre le gouvernement burundais, des accusations que le Rwanda rejette catégoriquement. Ces dernières années, le Rwanda a également accusé le Burundi de collaborer avec des groupes rebelles opposés au gouvernement rwandais, avec des attaques menées par des groupes tels que le FLN depuis le territoire burundais vers le sud et l’ouest du Rwanda.

Cette ouverture au dialogue de la part du FPR Inkotanyi représente une lueur d’espoir pour la résolution des tensions politiques et militaires qui pèsent sur les relations entre les deux pays voisins de l’Afrique de l’Est.

Gasamagera Wellars, secrétaire général du FPR Inkotanyi
Commissaire Utumatwishima Abdallah, en charge de la politique et de la mobilisation

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité