00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le FMI envisage de débloquer des fonds pour le Rwanda face au changement climatique

Redigé par Henriette Akimana
Le 25 mai 2023 à 05:44

Dans une réunion tenue mercredi, le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI) a examiné la possibilité de débloquer une partie d’une aide financière accordée au Rwanda, afin de contrer les conséquences du changement climatique.

Cette somme représente la moitié des 319 millions de dollars américains (approximativement 110 milliards de francs rwandais) approuvés par l’agence l’année dernière, soit une somme de 98.6 millions de dollars.

Ce soutien financier a été confirmé après une analyse détaillée de l’économie rwandaise par le FMI.

L’organisation a validé la résilience et la croissance continue de l’économie du pays après la pandémie de Covid-19, mais elle a également souligné les défis auxquels le Rwanda est confronté : l’inflation des prix du marché et un déséquilibre entre les volumes d’importation et d’exportation.

Le Rwanda a la particularité d’être le premier pays africain à bénéficier des fonds de la Facilité de Résilience et de Durabilité au Changement Climatique du FMI, une initiative conçue pour aider les pays en développement et à faible revenu à surmonter les défis à long terme du changement climatique.

Le FMI a souligné que le déblocage de la seconde moitié des fonds sera conditionné par une bonne gestion de la première tranche.

Kenji Okamura, Directeur Général adjoint du FMI, a exprimé sa gratitude envers le Rwanda pour les efforts déployés pour atténuer les effets du changement climatique.

Il a souligné : « les récentes catastrophes naturelles qui ont touché l’ouest et le nord du pays auront un impact négatif sur son économie, illustrant ainsi la nécessité d’actions déterminées pour faire face au changement climatique. »

Il a également recommandé des mesures spécifiques pour gérer la hausse significative des prix.

Le Rwanda a mis en avant son engagement envers la lutte contre le changement climatique dans le cadre du programme Contributions Déterminées au Niveau National (NDC)", en vertu de l’Accord de Paris sur le Changement Climatique.

Le pays estime qu’il aura besoin de plus de 11 milliards de dollars pour la mise en œuvre de ses engagements. De cette somme, 5,7 milliards de dollars seront alloués à la prévention des risques liés au changement climatique, tandis que 5,3 milliards de dollars seront utilisés pour gérer les conséquences post-catastrophes.

Le FMI envisage de débloquer des fonds pour le Rwanda face au changement climatique

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité