Urgent

Le Budget national rwandais 2020-21 approuvé par le Parlement

Redigé par IGIHE
Le 21 mai 2020 à 11:47

Le Ministre des Finances et Economie, Dr Uzziel Ndagijimana, a présenté au Parlement rwandais ce 20 mai 2020 le projet de loi portant budget national 2021 de 3245.7 milliards de francs.

Le Projet de loi Budget National 2021 présente une enveloppe supérieure de 228.6 milliards de francs, soit 7.5% par rapport à celle de 2020.
Ce budget national est conçu en prenant soin de l’impact négatif qu’a eu le Covid19 sur l’économie nationale dans ses relations avec la conjecture internationale, rapporte-t-on.

Du fait du déséquilibre causé par la marche au ralenti des activités économiques qui généraient des impôts, les recettes publiques vont régresser jusqu’à 1421 milliards de francs contrairement à 1569 milliards collectées au cours de ce budget annuel qui tire à sa fin.

"Pour combler les lacunes dues à ce manque à gagner des impôts, le gouvernement recourra aux emprunts extérieurs et intérieurs en privilégiant ceux qui seront les moins chers tout en étant dans les limites du plafond national imposé", a dit le Ministre aux parlementaires montrant que le Rwanda est tenu de respecter les normes érigées par les institutions financières internationales.

Ainsi, le Ministre a-t-il détaillé l’origine des recettes de ce budget 2020-2021. Les recettes intérieures auxquelles s’ajoutent les intérêts généré par des avoirs intérieurs se monteront à 1962.8 milliards de francs, soit 60.5% du Budget. Les dons venant de l’étrangers de 492.5 milliards, soit 15.2% et les emprunts extérieurs de 783.4 milliards soit 24.1%.

En clair, a dit le Ministre, le budget national 2021 est à 84.6% composé de recettes intérieures et d’emprunts, a dit le Ministre tentant de montrer la philosophie indépendantiste qui a concouru à la conception de ce Budget.

Le Ministre a alors détaillé les trois volets de ce budget que sont le budget ordinaire récurrent, 1582.8 milliards (48%) et la partie Budget pour actions de développement 1294.5 milliards (40%) et 306.5 milliards de francs (9.4%) pour les activités d’investissements publics.

Il a précisé qu’à la question d’investissements publics, le projet de loi Budget National 2021 a tenu compte de la mobilisation de fonds de soutien aux intervenants dans le secteur privé durement frappé par les conséquences de la lutte contre le Covid19, l’extension des infrastructurs de Rwandair et le renforcement de capacité de la BRD/Banque rwandaise de Développement.

Le Ministère des Finances et Planification économique insistera sur le renforcement de stratégies de relance économique, de renforcement d’un Secteur de Santé par la construction de ses infrastructures, renforcement des unités de transformation agro alimentaire et renforcement de stratégies d’élevation des conditions de vie des citoyens et autres.

Il est prévu une croissance annuelle de 6.3% dans l’année 2021 qui subira beacoup d’impacts dûs au Covid19 et de 8% en 2022.

Une secousse dans l’import-export
En cette année 2020, il est prévu une baisse des exportations de l’ordre de 19% et de 7% des importations. Par contre, le secteur agricole connaîtra une croissance de 3% et de 3.4% pour les cultures vivrières.

Les activités industrielles connaîtront elles aussi une augmentation de 4%, la construction, 5.4% et 1% pour les services. Ce dernier secteur sera sérieusement impacté par des mesures de lutte contre le Covid 19 avec le secteur touristique et l’organisation des colloques et conférences qui se feront avec beaucoup d’attentions.

Il se remarquera une chute de la production des hôtels et restaurants de l’ordre de -30.7%. Le secteur des Transports sera aussi frappé par les conséquences du covid19. Il affichera une régression de -1.9%.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité