00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

La ville de Kigali prévoit 80 nouveaux sites pour toilettes publiques

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 23 novembre 2023 à 02:59

La ville de Kigali prévoit de construire de nouvelles toilettes publiques dans 80 emplacements désignés pour améliorer l’assainissement et l’hygiène dans la capitale.

Cette initiative, révélée à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes marque un engagement fort de la municipalité envers l’amélioration des conditions sanitaires dans la capitale.

Le maire de la Ville de Kigali, Pudence Rubingisa, a souligné mercredi 22 novembre 2023 l’importance de ce projet, affirmant que « les 80 nouvelles toilettes publiques seront achevées d’ici 2025 ».

À l’heure actuelle, la ville compte 27 toilettes publiques, principalement localisées dans les corridors principaux, les marchés et les parcs de taxis. Les stations-service ont également été invitées à disposer de toilettes publiques.

À ce jour, 75 stations-service ont répondu à cet appel et sept nouvelles toilettes publiques ont été construites dans les quartiers de Kimironko, Gisementi, Rebero et Karama. De plus, cinq nouvelles structures sont actuellement en cours de construction.

Dans une démarche visant à combler le déficit de toilettes publiques, la Ville de Kigali encourage activement le secteur privé à investir dans la construction de ces installations sur les sites identifiés, en percevant des frais pour leur utilisation.

La Corporation de l’Eau et de l’Assainissement (WASAC) s’est également engagée à travailler avec les autorités locales pour développer des modèles de toilettes publiques nécessaires dans les espaces publics, y compris les routes, les marchés, les stations de bus et les arrêts de bus.

À ce jour, 27 modèles de toilettes publiques ont été installés dans tous les districts.

La lutte contre les maladies tropicales négligées par l’amélioration de l’assainissement

Les experts soulignent que le manque de sanitaires, d’hygiène et d’accès à l’eau potable peut exacerber le risque de maladies tropicales négligées (MTN). Ces maladies sont considérées comme "négligées" car elles ont été largement éradiquées dans les parties les plus développées du monde, mais persistent dans les communautés les plus pauvres, marginalisées ou isolées.

L’eau, l’assainissement et l’hygiène sont essentiels dans la prévention et la gestion de toutes les MTN ciblées pour un contrôle intensifié, une élimination ou une éradication d’ici 2030.

Cette initiative de la Ville de Kigali est un pas en avant majeur vers l’amélioration des conditions de vie de ses habitants, tout en contribuant de manière significative à la lutte contre les problèmes de santé publique.

Par la mise en place de ces infrastructures essentielles, la ville démontre son engagement envers le bien-être et la santé de sa population, jetant ainsi les bases d’un avenir plus sain et plus hygiénique pour tous ses citoyens.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité