00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La stratégie de quitte ou double en RDC

Redigé par Tite Gatabazi
Le 2 novembre 2023 à 09:00

Les analystes politiques critiquent la stratégie du président congolais Félix Tshisekedi dans le conflit qui oppose son gouvernement au groupe armé M23 dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Ces derniers commencent par souligner que Tshisekedi et ses communicants n’ont pas réussi à convaincre l’opinion publique de la légitimité de leur stratégie.

Ils critiquent le ton enflammé des discours officiels, qui sont éloignés de la réalité politique et militaire.

Ils dénoncent également l’alternance entre nationalisme débridé et victimisation, ainsi que le discours de haine qui vise les tutsi congolais.

Ils soulignent ensuite que les tensions dans l’Est de la RDC qui sont dues à la position ambiguë et dangereuse des wazalendo ainsi que l’apathie de la communauté internationale.

Ils estiment que le M23 n’a pas voulu ce conflit, mais y a été poussé par le pouvoir de Tshisekedi.

En chœur, ils concluent en affirmant que la situation dans l’Est de la RDC est grave et que la stratégie de Tshisekedi est vouée à l’échec.

Il existe des éléments factuels pour étayer ses critiques.

Effectivement, la stratégie de Tshisekedi dans l’Est de la RDC est inefficace et dangereuse. On ne traite pas un problème politique par les armes.

Les discours officiels du gouvernement congolais sont vides de sens et contribuent à l’escalade des tensions.

Le gouvernement congolais devrait revoir sa stratégie dans l’Est de la RDC. Il devrait s’engager dans un dialogue sincère avec les la rébellion du M23.

Il devrait également prendre des mesures pour lutter contre la haine et la discrimination contre les tutsi congolais.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité