00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La sobriété comme clé du succès selon la Ministre Uwamariya

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 20 juin 2023 à 06:14

La Ministre de l’Éducation, Dr. Valentine Uwamariya, a officiellement ouvert, lundi 19 juin 2023, la formation à l’éducation civique Intagamburuzwa et a saisi l’occasion pour souligner l’importance pour les jeunes de s’abstenir d’abus d’alcool et de drogues.

La formation, qui a commencé le 17 juin 2023, a réuni des étudiants représentant des collègues de diverses institutions d’enseignement supérieur et universités.

Dans son discours, la ministre Uwamariya a insisté sur le fait que l’indulgence envers de telles habitudes destructrices ne fait que nuire à leur vie, sans apporter aucun avantage.

Elle a exhorté les participants à privilégier l’intégrité et a mis en garde contre l’association à des influences négatives qui pourraient les égarer. Abordant la question de l’abus de drogues répandu parmi les jeunes, y compris les étudiants universitaires, Dr Uwamariya a souligné la nécessité d’abandonner de telles pratiques préjudiciables et de se concentrer à la place sur la construction d’un avenir prometteur.

Elle a rappelé à l’auditoire les conséquences néfastes d’une consommation excessive d’alcool, soulignant que les dommages cellulaires continus et l’instabilité mentale font partie des effets à long terme.

La ministre s’est interrogée sur l’intérêt de poursuivre des études si les individus finissent par subir des lésions cérébrales évitables et une altération des fonctions cognitives.

La ministre Uwamariya a également attribué la prévalence de l’abus de drogues à l’influence négative des pairs, exhortant les étudiants à cultiver des attitudes positives et des comportements moraux. Elle a souligné que l’éducation significative devrait contribuer à la croissance personnelle et au développement national.

Les participants à la formation à l’éducation civique ont exprimé leur conviction que les conseils et les cours dispensés les doteraient des outils nécessaires pour effectuer un changement positif au sein de leurs universités respectives. Ils se sont engagés à aborder la question de la conduite immorale parmi leurs pairs.

Janvier Iribuka, étudiant de l’Université de Kigali, a souligné l’importance du développement national et a exprimé un fort sens des responsabilités envers la construction de la nation.
Il a reconnu les défis passés du Rwanda et les progrès réalisés grâce aux efforts collectifs de sa population.

Iribuka a affirmé que la jeunesse a la responsabilité de façonner l’avenir de leurs universités et du pays dans son ensemble.

De même, Usanase Ntaganda de l’Université du Rwanda a promis de partager le message de la ministre avec ses collègues, dans le but d’apporter des transformations visibles et d’aider les étudiants universitaires à surmonter leur addiction aux drogues et à l’alcool.

La formation à l’éducation civique, qui est dispensée depuis 2014, a rassemblé environ 200 étudiants cette année. Au cours des trois dernières éditions, plus de 2700 étudiants ont participé au programme, contribuant au développement et au progrès de la nation.

Dr Uwamariya a demandé aux étudiants d'abandonner les pratiques préjudiciables et de se concentrer plutôt sur la construction d'un avenir prometteur.
Les étudiants se sont engagés à aborder la question de la conduite immorale parmi leurs pairs.
L'édition de cette année a rassemblé environ 200 étudiants.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité