00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La quête spatiale nord-coréenne subit un autre échec

Redigé par Franck_Espoir Ndizeyey
Le 24 août 2023 à 12:54

La Corée du Nord vient de subir un nouvel échec en essayant de placer un satellite espion en orbite. Cet échec survient trois mois après une première tentative qui s’était soldée par la perte du satellite en mer.

D’après les sources médiatiques gouvernementales, cet incident a eu lieu durant la troisième phase du lancement, jeudi 24 août 2023.

Ce satellite représente un enjeu majeur pour le dirigeant suprême nord-coréen, Kim Jong Un. Il pourrait non seulement surveiller d’éventuelles menaces dirigées contre son territoire, mais également améliorer la précision de ses stratégies offensives.

Malgré cette déconvenue, l’agence spatiale nord-coréenne a annoncé son intention de renouveler l’opération en octobre.

Selon les informations de la Corée du Sud, le lancement de la fusée a été détecté aux alentours de 03h50, heure locale (soit 18h50 GMT). Le projectile a survolé l’espace aérien international, passant au-dessus de la mer Jaune, qui sépare la Chine de la péninsule coréenne.

Quelques instants plus tard, le Japon a déclenché une alerte d’urgence dans la région d’Okinawa, demandant à ses habitants de se mettre à l’abri. Cette alerte a été levée au bout d’environ vingt minutes.

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, n’a pas tardé à réagir, condamnant ce lancement.
Il a affirmé : "Ces actions sont en totale contradiction avec les résolutions de l’ONU, et nous exprimons notre vive protestation face à cet acte."

Pour sa part, les États-Unis ont pressé la Corée du Nord de cesser tout acte menaçant et ont invité Pyongyang à privilégier une approche diplomatique.

L’agence de presse gouvernementale nord-coréenne, la KCNA, a imputé cet échec à "une défaillance dans le système de déclenchement d’urgence lors de la troisième étape du vol". Elle a toutefois relativisé cet incident. Le missile ayant porté le satellite aurait, selon les sources, parcouru une distance supérieure à celle de la tentative antérieure.

Les autorités nord-coréennes avaient, à l’époque, parlé de leur "échec le plus regrettable", tout en affirmant leur détermination à persévérer.

Il est presque certain que Kim Jong Un ne se laissera pas décourager par cet échec. Son engagement envers le programme d’armement de son pays reste intact, malgré les tentatives américaines de nouer un dialogue.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité