00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

La presse francophone refleurit au Rwanda

Redigé par Tite Gatabazi
Le 23 août 2021 à 12:26

Ils n’étaient pas en nombre par respect des mesures de lutte contre la Covid 19. Mais une bonne vingtaine autour du thème : défis et opportunités des médias en ligne, à l’invitation de l’organisation de la presse francophone au Rwanda « OPFR » lors d’un séminaire.

Ils y ont accueillis le Ministre de l’Administration locale, Mr Jean Marie Vianney Gatabazi, en charge également de la régulation des médias, accompagné de l’Ambassadeur de France au Rwanda, Antoine Anfré.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre a dit « apprécié l’initiative de créer une organisation de la presse francophone. Cela permettra de rappeler que la langue française doit être un outil de travail dans le pays ».

Avant d’ajouter : « Vous devez manifester votre présence sur le marché… pour le reste nous continuerons de vous soutenir ».

Pour sa part, l’Ambassadeur de France au Rwanda a réitéré le partenariat de l’ambassade avec l’organisation de la presse francophone au Rwanda et émis le souhait de « voir les journalistes francophones vivre de leur métier ».

S’agissant des défis et opportunités des médias d’information et journalistiques dans un paysage médiatique actuel en pleine évolution, les participants conviennent qu’ils mettent en évidence l’évolution vers un paysage médiatique de plus en plus numérique, mobile et social parallèlement à une concurrence de plus en plus intense dans le but d’attirer l’attention du public.

Chaque jour, davantage de personnes accèdent à l’information via les médias numériques, s’informent sur des appareils mobiles (smartphones en particulier) et comptent sur les médias sociaux pour accéder et trouver l’information.

Dans ce contexte, un nombre limité de grandes sociétés du secteur technologique permettent à des milliards d’utilisateurs à travers le monde de naviguer sur le web et d’utiliser les médias en ligne en alliant confort et esthétique grâce à des services comme les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, le partage de vidéos, la messagerie instantanée.

Ces sociétés jouent un rôle de plus en plus prépondérant en matière de diffusion de l’actualité et de publicité en ligne.

Seulement, les médias en ligne sont confrontés aux défis économiques d’un marché publicitaire très concurrentiel, une difficile conversion des usagers au paiement des contenus et pour certains, une diversification des sources de revenus.

Pour les citoyens, le développement vers des médias plus numériques, mobiles, et sociaux représente le passage vers un environnement avec plus de choix à bien des égards en dépit du fait qu’il y ait moins de diversité en termes d’information originale et produite par des professionnels, sur certaines questions et domaines.

Les internautes ont accès à plus d’informations dans des formats pratiques et souvent gratuitement, sur une gamme d’appareils personnels et mobiles de plus en plus sophistiqués, et d’une manière qui favorise les nouvelles formes de participation.

Les plus intéressés saisissent ces nouvelles opportunités pour obtenir, partager et commenter l’actualité, mais un plus grand nombre s’en tiennent à des formes plus occasionnelles et passives et utilisent principalement les nombreuses possibilités offertes par les médias numériques pour des aspects ayant peu à voir avec l’actualité.

Conjointement, ces développements signifient que les utilisateurs d’internet ont accès à de plus en plus d’informations venant de sources toujours plus nombreuses, multipliant les possibilités que la plupart des gens ont d’utiliser des sources diverses et de confronter différentes perspectives.

Pour ce faire, il faut une lutte effective contre les défaillances potentielles du marché dans la production du bien public que permet un journalisme professionnel, indépendant, et de qualité.

Cela exige la garantie d’un marché des médias efficace et concurrentiel et l’assurance que les citoyens développent une connaissance des médias et de l’information suffisante pour naviguer efficacement et dans leur propre intérêt.

Le Ministre JMV Gatabazi entouré de la Présidente de l'OPFR, de l'ambassadeur de France et de Mr Cisse
Une vue de quelques participants
Ambassadeur de France au Rwanda, Antoine ANFRE

Photos : Le canape


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité