00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La police annonce l’arrestation de plus de 70 voleurs de bétail en l’espace de trois mois

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 18 février 2024 à 05:55

Au cours des trois derniers mois, environ 70 personnes ont été arrêtées dans différentes régions du pays pour leur implication dans le vol de bétail, rapporte le quotidien The New Times.

Le porte-parole de la Police Nationale du Rwanda (PNR), l’Assistant Commissaire de Police (ACP) Boniface Rutikanga, a indiqué que les personnes arrêtées font partie de réseaux comprenant des voleurs, des transporteurs, ainsi que des propriétaires de boucheries, de bars, de restaurants et de supermarchés où la viande est vendue.

"La majorité, soit 34 personnes, ont été arrêtées dans le district de Muhanga, où les cas de vol de bétail sont fréquents ; 19 dans le district de Nyagatare, tandis que d’autres ont été interpellées dans les districts de Kamonyi, Nyanza, Huye et Kicukiro," a précisé Rutikanga.

Il a également rapporté que, durant cette période, 56 vaches ont été déclarées volées et que la police a réussi à saisir environ 900 kilos de viande. Dans la plupart des cas, les voleurs abattent le bétail volé, y compris les chèvres et les cochons, et vendent leur viande dans les boucheries, les bars, les hôtels, les restaurants et les supermarchés.

Il a averti que les opérations sont toujours en cours pour lutter contre ces crimes.

"Nous disposons d’une liste d’autres membres présumés de ces réseaux, principalement des exploitants de magasins de viande, des établissements d’accueil et des supermarchés qui achètent de la viande auprès de voleurs de bétail, et qui influencent largement le vol. Il y a également des motocyclistes et des conducteurs qui transportent la viande depuis la brousse où les vaches, chèvres et cochons sont abattus."

Rutikanga a remercié les membres du public qui continuent de soutenir les opérations réussies en fournissant des informations crédibles sur les personnes impliquées.

Gaspard Simbarikure, responsable de l’hygiène vétérinaire et également spécialiste de la quarantaine à l’Autorité Rwandaise d’Inspection, de Concurrence et de Protection des Consommateurs (RICA), a indiqué que quatre tonnes de viande non inspectée ont été saisies et éliminées depuis septembre 2023.

L’article 5 du règlement de 2022 régissant les entreprises de viande stipule que tout exploitant commercial, à l’exception des transporteurs de viande, souhaitant exercer l’activité réglementée par ce règlement, doit être licencié par l’autorité de régulation.

L’article 30 précise également que la viande destinée à la consommation humaine doit être accompagnée du certificat d’inspection vétérinaire de la viande délivré par un inspecteur de viande autorisé de l’abattoir d’où provient la viande.

Les certificats d’inspection vétérinaire de la viande délivrés à l’abattoir ne peuvent être obtenus que de l’autorité de régulation.

"Il y a de nombreux aspects liés à ces actes criminels ; il s’agit de vol, de risques sanitaires, notamment lorsque de la viande non inspectée et nocive est vendue aux consommateurs, et de pertes financières," a déclaré Simbarikure.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité