00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La fin du diesel au Rwanda, l’avenir énergétique en marche

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 11 octobre 2023 à 02:21

Le Rwanda a franchi une étape prépondérante vers une énergie plus économique et diversifiée en connectant sa plus grande centrale au gaz méthane à son réseau électrique, tout en exploitant les réserves de gaz du lac Kivu.

Cette avancée notoire s’est produite alors que le pays éteignait ses centrales diesel, les plus coûteuses à ce jour.

Malgré les retards dus à la pandémie de la Covid-19 et à des problèmes techniques, cette centrale de 400 millions de dollars, exploitée par Shema Power Lake Kivu (SPLK), alimente désormais le réseau avec 37,5 mégawatts (MW).

Selon Alex Kabuto, PDG de SPLK, cette capacité devrait atteindre 56 MW d’ici début 2024.

Lancée en mars 2023, la centrale SPLK a initialement produit 14 MW, d’ores et déjà portés à 37,5 MW en octobre.

Kabuto a précisé qu’à terme, la centrale pourrait fournir 68 MW bruts, dont environ 50 MW seraient injectés directement dans le réseau.

Le gaz, extrait de 300 à 400 mètres des profondeurs du lac Kivu, est traité dans des réservoirs à terre de SPLK avant d’être raccordé à la sous-station de Rubavu.

Le lac Kivu recèle entre 60 et 70 km³ de méthane, dont 44,7 km³ sont exploitables.

Actuellement, trois projets extraient le méthane du lac pour la production d’électricité, avec un quatrième projet visant à produire du gaz naturel liquéfié.

Le Rwanda, selon le Rwanda Energy Group, la compagnie nationale de distribution de l’électricité, dispose d’une capacité installée de 332,6 MW, provenant de différentes sources : 51 % thermiques, 43,9 % hydrauliques et 4,2 % solaires.

Non seulement l’exploitation du méthane dans le Kivu permet de réduire les coûts, mais aussi de prévenir un potentiel désastre écologique et humain.

Vue plongeante du nouveau central méthanier de « Shema Power Lake Kivu (SPLK), » en district Rubavu. L'installation, d'une valeur de 400 millions de dollars, fournit actuellement 37,5 mégawatts. Selon les responsables de la centrale, d'ici février 2024, la centrale fournira un total de 56 MW

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité