00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

La Russie restreint les droits LGBT+ et bannit le mouvement international

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 1er décembre 2023 à 08:51

La Cour suprême russe a pris une décision historique jeudi en bannissant le "mouvement international LGBT" pour extrémisme, marquant ainsi un tournant conservateur majeur dans le pays. Cette mesure ouvre la voie à des poursuites judiciaires à l’encontre de tout groupe ou individu défendant les droits LGBT+ en Russie.

Le juge Oleg Nefedov a émis l’ordre de "reconnaître comme extrémistes le mouvement international LGBT et ses filiales, d’interdire leurs activités sur le territoire de la Fédération russe", une décision immédiatement exécutoire, comme l’ont rapporté des correspondants de l’Agence Française de la Presse AFP présents sur place.

Il est à noter que cette audience s’est déroulée sans défenseur, étant donné qu’aucune organisation portant le nom de "mouvement international LGBT" n’était répertoriée en Russie. De plus, l’affaire a été classée comme "secrète", ce qui a conduit à une audience à huis clos.

Mi-novembre, le ministère russe de la Justice avait formulé une demande visant à qualifier le "mouvement international LGBT" d’"organisation extrémiste" et à en interdire les activités, sans toutefois spécifier clairement quelle organisation était visée.

Dorénavant, toute activité publique liée à ce que la Russie considère comme des préférences sexuelles "non-traditionnelles" est susceptible d’être passible de sanctions pour "extrémisme", un crime assorti de lourdes peines d’emprisonnement.

Auparavant, les personnes LGBT+ encouraient principalement des amendes pour ce que les autorités qualifiaient de "propagande", mais n’étaient pas exposées à des peines d’emprisonnement.

La Russie restreint les droits LGBT+ : Le mouvement international interdit

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité