Urgent

La Première Dame recommande la fermete aux valeurs familiales rwandaises

Redigé par Mme Jeannette Kagame
Le 16 mai 2020 à 03:42

La Première Dame du Rwanda, Mme Jeannette Kagame a adressé ses compliments aux familles rwandaises qui luttent en ce moment contre les dures conséquences de la pandémie du Covid 19 vécues par toute l’humanité en ces moments. Le texte de ses compliments et de ses conseils est ci après :

La Pandémie du Covid 19 sème le trouble et l’insécurité au sein de nos familles. Nous ne savons pas la fin de ces moments instables au quotidien. Cependant, il est une chose qui ne change pas : l’importance de la famille et les responsabilités de tout un chacun pour la protection de la dite famille et la sollicitude à apporter à chacun de ses membres.

En ce jour où nous commémorons la Journée Internationale de la Famille, je profite de cette occasion pour insister sur les responsabilités qui sont les nôtres dans nos familles et dans notre société rwandaise, à savoir lutter pour l’intégrité et la vie des membres de nos familles.

Un regard rétrospectif sur l’état satisfaisant de la lutte contre cette pandémie dans notre pays et sur les stratégies mises en place pour lutter contre ses conséquences sur la vie de chacun d’entre nous, spécialement pour ceux-là qui souffrent le plus de ces conséquences, on ne peut que se féliciter de ces pas accomplis et ceux qui seront poser prochainement.

Les valeurs- Tenir fermement
Les stratégies de lutte arrêtées par le Rwanda pour la lutte contre cette pandémie doivent aller de pair avec la détermination de chacun d’entre nous de les faire nôtres et de saisir l’ampleur de leur importance sur nos démarches quotidiennes.
Nous devons focaliser sur une valeur qui nous menera à la victoire contre cette pandémie : la discipline personnelle. Notre lutte contre le Covid19 n’est pas encore terminée. Nous ne devons par conséquent pas déposer les armes.

Nos choix de comportement quotidiens, ce sont eux qui déterminent comment notre pays vaincra sortira de cette impasse difficile.

Même si les directives émises par les instances de santé sont importantes, il y a d’autres formes de comportement et d’activités qui construisent nos familles que nous devons adopter. Ces dernières nous aideront dans l’avenir.

La solidarité et la compréhension mutuelle au sein de la famille
Au Rwanda, le Programme RESTE CHEZ SOI a permis à nombreux d’entre nous à faire de son domicile un bureau de travail. Et même la rentrée scolaire à a été décidée pour septembre prochain. Il nous est demandé de faire la part des choses : savoir quel temps à accorder au travail et quel autre pour les responsabilités familiales. Il va de soi que cet exercice était généralement difficile, mais cette fois ci cela s’avère davantage difficile, c’est une question de départager ce temps en étant chez soi en permanence.

Mais, pour le moment, nous devons voir de plus près cette situation nouvelle qui peut renforcer la solidarité familiale et cette collaboration rapprochée dans les activités familiales.

Je vous recommande de réfléchir à ces opportunités qui s’offrent à nous pour renforcer les liens familiaux. Ainsi nous pouvons profiter de ce temps de nous retrouver dans nos familles en jouant, éduquant et enseignants nos enfants, en disant des contes entre nous adultes et enfants.

Ces moments de lutte contre le Covid 19, nous les transformerons en des moments de solidarité familiale au point que de mémoire d’hommes, ils passeront pour des moments privilégiés dans nos familles où nous auront cultivé amour et une plus grande intercompréhension. Nous y gagnerons des dispositions spirituelles qui nous éloigneront du désespoir et de l’incertitude de la vie que ce fléu pourra causer.
Sois un protecteur de ton prochain

Je vous recommande que nous tous cultivions l’altruisme consistant à avoir un cœur aimant, tolérant et pensant au bien de son prochain.

Tout médicament que nous pourrons trouver pour guéir cette pandémie ne pourra avoir une grande signification que quand chacun d’entre nous manifestera un esprit tolérant et compatissant. Ces temps difficiles que nous connaissons nous tous nous demandent de témoigner à autrui le bien et la paix pour que notre postérité vive en toute tranquillité.
Habitudes culturelles a mettre en veilleuse

Culturellement, les embrassades nous aidaient à manifester la sollicitude et la joie que nous éprouvions envers les nôtres dans les moments intenses de fêtes, de retrouvailles et de gaieté des cœurs. En ces moments de Covid19, cette valeur traditionnelle nous est interdite et nous commençons à nous en familiariser. Pourtant nous gardons les mêmes sentiments d’amitié, d’amour, d’unisson. Il nous est demandé de témoigner ces sentiments envers les nôtres d’une autre façon.

Nous pouvons organiser des activités de solidarité active et autres qui leur montrent que nous leur tenons à cœur. Celui à qui vous ne pouvez pas rendre visite, téléphonez-lui ou envoyez-lui un texto ( un cours message électronique). Vous ne pouvez pas inviter les vôtres ou vos amis pour un repas préparé ? Eh bien, envoyez-leur leurs portions chez eux !

Il est impérieux que les membres d’une même famille partagent les activités familiales. Il serait déplacé de voir la femme accomplir la grande partie des travaux ménagers. De plus, dans un élan de solidarité, les familles voisines qui sont faites d’un seul chef de famille, c’est le moment de leur témoigner de la solidarité agissante. En cette période de mémoire du génocide des Tutsi de 1994, je fais encore appel aux Rwandais de témoigner plus de sollicitude aux rescapés.

Une autre responsabilité que nous devons garder dans l’esprit c’est d’ouvrir l’œil et le bon sur toute violence sexuelle possible ou toute autre inégalité dans notre entourage. Il est déplacé de voir un membre manquer de paix dans sa propre famille. Si vous remarquez une telle situation de harcèlement sexuel, dénoncez-là en composant un numéro gratuit, le 112, ou en cherchant conseil dans un ISANGE ONE STOP CENTER.

Faites une Bonne Action et poursuivez votre route

Une bonne solidarité familiale procède par l’apport d’aide à d’uatres personnes. Un voisin est mieux qu’un membre de famille lointain, dit-on en Kinyarwanda, votre soutien matériel et physique aux personnes agées, aux familles au chômage, aux familles d’handicapés sera apprécié au plus haut point.

Faites votre possible pour faire des emplettes essentielles pour les personnes agées surtout que ce sont elles qui sont les plus visées par cette pandémie du Covid19.
Séances d’enseignement au sein des familles pour mieux préparer les situations de cours des enfants

La rentrée scolaire est prévue pour septembre prochain après une longue période de jachère pour les enfants ? Préparer des séances familiales quotidiennes de lecture avec les enfants. Vous pouvez également leur donner des exercices d’écriture à faire, organiser des jeux culturels disponibles sur internet ou en recourant aux matières de leurs cahiers de cours.

Profitez des enseignements culturels diffusés sur les ondes de radio, télévision et internet dispensés par REB/Rwanda Educational Board ou consulter le site http://elearning.reb.rw dans le cadre de maintenir éveillés les esprits des enfants. N’oubliez pas non plus d’aménager le temps de gymnastique sportive dans vos foyers.

A vous jeunes gens et vous autres de la population active, je vous recommande de fournir toute information nécessaire et véridique sur le Covid 19 et sur la meilleure façon de s’en protéger, vous et les vôtres. Il est grand temps de se donner de nouvelles responsabilités.

Ces moments de lutte contre le COVID19 ne devraient pas nous déséquilibrer.
Si nous continuons à être prévenants dans nos démarches quotidiennes tout en ayant à l’esrit le fait de garder une distanciation sociale entre nous, en se lavant plusieurs fois que possibles nos mains et en portant nos masques,

Si nous continuons à lutter pour construire une famille sécurisée et une famille élargie rwandaise si forte au point que l’ennemi ne sait s’introduire en cette période ce covid19….
Je suis sûre et certaine que notre pays sortir de ce combat contre le Covid 19 plus fort qu’avant.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité