00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La Grèce en deuil national après le tragique naufrage en Méditerranée

Redigé par Henriette Akimana
Le 15 juin 2023 à 04:33

Le gouvernement grec a proclamé mercredi, une période de deuil national de trois jours pour honorer la mémoire des victimes d’une catastrophe maritime survenue en haute mer, au large de la côte sud-ouest du pays.

L’agence de presse nationale AMNA a fait état de la découverte des corps de 79 réfugiés à la suite du naufrage d’un navire de pêche. Le nombre exact de passagers à bord reste toutefois inconnu. L’incident a eu lieu à 47 milles nautiques de la ville de Pylos.

Le Premier ministre intérimaire, Ioannis Sarmas, a déclaré : "Nos pensées accompagnent toutes les victimes de ces trafiquants impitoyables qui exploitent la détresse humaine."

Nikolaos Alexiou, porte-parole du ministère des Affaires maritimes et de la Politique insulaire, a annoncé à la chaîne de télévision grecque ERT que sur un total de 104 passagers, 79 corps avaient été retrouvés et 25 personnes avaient été sauvées. "Les opérations de recherche et de sauvetage pour retrouver les autres passagers continueront pendant la nuit", a-t-il ajouté.

"Nous ne pouvons pas confirmer avec certitude le nombre de passagers, mais il s’agit d’un navire de grande taille... Mes collègues ont découvert un bateau surchargé", a-t-il expliqué, ne confirmant pas les estimations rapportées par les survivants à ERT et d’autres médias, selon lesquelles entre 400 et 700 passagers se trouvaient à bord.

Les survivants ont déclaré que le navire de pêche qui a chaviré entre mardi soir et mercredi matin était en route de la Libye vers l’Italie.

Cet incident a eu lieu dans la partie la plus profonde de la Méditerranée, et aucun des survivants ne portait de gilet de sauvetage, selon M. Alexiou.

La présidente grecque Katerina Sakellaropoulou s’est rendue à Kalamata, la ville voisine où les survivants ont été emmenés. Elle a exprimé sa profonde tristesse face à cette tragédie et a appelé à une "coordination des États membres de l’UE pour protéger la vie et la sécurité des migrants et des réfugiés".

Charles Michel, président du Conseil européen, a déclaré que cet accident était "un rappel déchirant de la nécessité d’éliminer les passeurs sans scrupules". Sur Twitter, il a annoncé que les dirigeants de l’UE discuteraient de cette question lors du Conseil européen des 29 et 30 juin.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) indique qu’au début de cette année, 72 778 réfugiés ont atteint l’Europe par la route sud, dont 71 136 par voie maritime en Italie, en Grèce, en Espagne, à Chypre et à Malte.

Selon le HCR, au moins 1 037 personnes sont mortes ou portées disparues dans la région depuis le début de l’année 2023.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité