Urgent

La Commission des réformes de l’UA dirigée par le president Paul Kagame : un bilan de mi-parcours

Redigé par IGIHE
Le 8 février 2021 à 11:57

De juillet 2016 à ce jour, la Commission des Réformes de l’U.A/Union Africaine confiée au Président rwandais Paul Kagame travaille sans relâche. Les Chefs des Etats africains réunis dans leur 27ème conclave annuel de Kigali en ce juillet 2016, attachent une grande importance à ce document-cadre de travail qui permettra à l’Afrique d’atteindre sa vision de développement 2063.

Le bilan de mi parcours de cette Commission en ce 6 et 7 février date de la 30ème rencontre des Chefs d’Etats de l’UA a été exposé. Il montre l’état d’avancement de deux grands chantiers qui se construisent : la quête de l’indépendance du budget de la Commission de l’UA et du financement interne des activités de cette Commission et le projet de Marché Africain (AfCFTA- ZLEC/Zone Africaine de Libre Echange).

Une équipe d’experts triée sur le volet
Fort de son équipe d’experts, le Président Paul Kagame a décrit à la loupe les problèmes qui minent la marche de l’U.A et des réformes de détail pour lesquels les deux grands chantiers ont été proposés demandant que les Etats membres libèrent 0.2% de leurs recettes des importations.

Il a été proposé des réformes des Commissions permanentes de l’UA pour qu’elles puissent mieux atteindre les objectifs leur assignés par le Sommet des Chefs d’Etats de l’Union.

La Commission des Réformes a aussi entrepris, après exposé du Président Kagame et recommandation du Sommet à huis clos des Chefs d’Etat de l’UA du 29 janvier 2017 à Addis Abbeba, de mettre sur pied une autre institution, celle de la Commission de suivi des activités des Commissions de l’Union.

Il est rapporté que cette Commission de suivi et d’évaluation de l’état d’avancement des activités des Commissions de l’Union Africaine est nécessaire dans la mesure où elle veillera au suivi des travaux et recommandations du Sommet des Chefs d’Etat tels qu’ils sont exécutés par les départements de la Commission de l’UA.

A cette date de 2017, deux personnalités Pierre Moukoko Mbonjou et Ciru Mwaura ont été désignées pour faire le suivi de ces réformes.
Lesdites réformes sont toute une série de documents-directives montrant mode de recrutement, manuels de procédure et cahiers des charges des fonctionnaires des Commissions et le renforcement de capacité des commissaires de la Commission.

Le Sommet virtuel des Chefs d’Etat de l’UA de ce samedi 6 février 21 a décidé de reconduire le Tchadien Moussa Faki Mahamat à la présidence de la Commission de l’UA. Sur un vote de 42 sur 55 participants, la candidature de la rwandaise Monique Nsanzabaganwa, économiste et ancienne Vice gouverneure de la Banque Centrale rwandaise, à la Vice-Présidence de la Commission de l’UA.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité