00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La Chine face à un surplus immobilier pouvant héberger toute l’Afrique

Redigé par Henriette Akimana
Le 25 septembre 2023 à 05:53

La Chine est confrontée à une surabondance immobilière au point que l’ensemble de la population africaine pourrait y trouver des logements. L’information provient de l’ancien directeur général adjoint du Bureau national des statistiques de Chine, He Keng, qui, à 81 ans, souligne l’ampleur de la crise immobilière chinoise.

Même si chaque citoyen des 1,4 milliards de la population chinoise se voyait attribuer un logement, un nombre significatif de maisons resterait inoccupé.

Au cours d’une intervention cette semaine, He Keng a évoqué les déboires du marché immobilier en Chine, un secteur où l’offre surpasse largement la demande, laissant un grand nombre de logements vides en attente d’acquéreurs. Il a estimé que la capacité d’accueil de ces logements excède même la population totale de l’Afrique, soit environ 1,2 milliard d’individus.

Le marché immobilier chinois a traversé une zone de turbulence notable depuis 2021, une période durant laquelle de nombreux emprunteurs ont failli à leurs engagements hypothécaires. Selon China Evergrande Group, une agence immobilière majeure en Chine, la sollicitation de nouveaux prêts pour l’achat de logements a décru, accentuant ainsi la crise.

Les chiffres du Bureau national des statistiques sont alarmants : à la fin du mois précédent, 648 millions de mètres carrés de bâtiments résidentiels demeuraient invendus sur le territoire chinois.

A cette statistique s’ajoutent les projets immobiliers d’entreprises diverses dont la réalisation complète est en suspens, souvent en raison de difficultés financières. Les investissements engloutis dans ces chantiers excèdent largement les retours financiers espérés.

Le nombre de logements inoccupés s’accroît également du fait des investisseurs de 2016, qui, ayant acquis des biens immobiliers, n’ont pas trouvé d’occupants pour ceux-ci.

L’inventaire des maisons vides varie selon les experts, mais l’ensemble concorde sur un chiffre édifiant : plus de trois milliards de personnes pourraient être logées dans ces structures inoccupées.

He Keng insiste : "Le volume de logements inoccupés est tel que notre population actuelle ne pourrait pas tous les occuper."

Cette situation, bien que critiquée par les experts de la construction, est perçue différemment par les autorités administratives chinoises. Selon le ministère des Affaires étrangères, malgré les tribulations du secteur immobilier, l’économie globale de la Chine demeure robuste et stable.

La Chine est confrontée à une surabondance immobilière au point que l’ensemble de la population africaine pourrait y trouver logement.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité