00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

L’ambassadeur des Émirats arabes unis a partagé les efforts anti-terroristes de son pays

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 17 juin 2023 à 02:04

L’ambassadeur des Émirats Arabes Unis (EAU) au Rwanda partage les efforts de son pays pour combattre l’extrémisme violent et le terrorisme, l’ambassadeur des Émirats Arabes Unis (UAE) au Rwanda, S.E Hazza Alqahtani, a souligné la nécessité de lutter contre l’extrémisme violent et le terrorisme, les considérant comme les plus grandes menaces pour la paix et la tolérance.

Il a fait cette déclaration jeudi 15 juin 2023, lors de ses échanges avec des élèves et des enseignants à l’École Secondaire Islamique des Sciences (ESSI) située au Centre Culturel Islamique de Nyamirambo, dans le district de Nyarugenge à Kigali, où il a partagé les efforts des UAE pour lutter contre l’extrémisme violent et le terrorisme.

"Les Émirats Arabes Unis se consacrent à soutenir un Islam modéré et à contrer les interprétations extrémistes de la foi. Le pays est en tête des efforts pour promouvoir l’inclusion et la compassion à travers l’Islam, combattant la cause profonde de l’extrémisme et perturbant les messages qui mènent à la radicalisation", a-t-il noté.

Amb. Alqahtani a mis en lumière la démonstration constante de l’engagement du gouvernement des UAE en faveur de l’inclusion depuis l’unification, mettant en œuvre des lois qui protègent la liberté religieuse et des programmes qui favorisent la compréhension interreligieuse.

Il a insisté sur le fait que les valeurs d’inclusion, de respect mutuel et de liberté religieuse sont ancrées dans l’ADN des UAE depuis la création du pays en 1971, lorsque des personnes de confessions innombrables et de plus de 200 nationalités ont commencé à vivre ensemble, côte à côte, en harmonie. Amb. Alqahtani a expliqué que le gouvernement des UAE prône la lutte contre l’extrémisme par l’application stricte des lois et règlements contre le financement du terrorisme.

De plus, ils se concentrent sur la perturbation du recrutement de combattants étrangers, la prévention de l’exploitation extrémiste d’Internet et des médias sociaux, et la contestation de l’utilisation des centres religieux pour promouvoir la haine et la violence. Ces efforts sont complétés par l’Autorité Générale des Émirats Arabes Unis pour les Affaires Islamiques et les Dotations, qui travaille en étroite collaboration avec les leaders religieux aux UAE pour surveiller et prévenir la prédication extrémiste dans les centres religieux.

L’autorité fournit des directives pour tous les sermons du vendredi et surveille la conformité dans les mosquées pour prévenir l’enseignement extrémiste.

De plus, Amb. Alqahtani a révélé que les UAE criminalisent tout acte qui attise la haine religieuse ou insulte la religion sous quelque forme d’expression que ce soit, y compris le discours, l’écrit, les livres, les pamphlets ou les plateformes médiatiques en ligne.

L'ambassadeur Alqahtani a mis en évidence l'impératif de combattre l'extrémisme violent et le terrorisme, les identifiant comme les principales menaces pour la paix et la tolérance.

"Au niveau international, les UAE ont fortement soutenu les efforts régionaux et internationaux en Afrique de l’Ouest côtière et au Sahel, notamment par le biais de contributions à la Force conjointe du G5 Sahel et de leur adhésion à la Coalition mondiale contre Daech. Ils ont également soutenu la création du Groupe de travail sur l’Afrique de la Coalition, qui travaillera à contrer la menace posée par Daech et Al-Qaïda à travers l’Afrique", a-t-il déclaré.

Une autre initiative importante est la force commune de lutte contre le financement du terrorisme entre les Émirats Arabes Unis et les États-Unis, qui renforce la coopération, la coordination et le partage d’informations pour mettre fin aux réseaux de financement illicite et couper les flux de fonds vers les extrémistes.

"La force commune contribue à bloquer le financement des extrémistes provenant d’individus ou de ventes illégales de pétrole et empêche l’accès au système bancaire international", a déclaré Amb. Alqahtani.

Après les discussions interactives, lAmb. Hazza Alqahtani a remis des tablettes intelligentes à six étudiants les plus performants sur le plan académique de l’ESSI.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité