Urgent

Museveni pour une téléconférence EAC déjà annoncée : Il ne pense pas au déconfinement

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 21 avril 2020 à 12:46

Il est rapporté que le Président ugandais Yoweri Museveni a appelé son homologue rwandais sur la tenue d’une téléconférence des Ministres de la santé des pays membres de la communauté des Etats de l’Afrique de l’Est sur les stratégies communes à arrêter sur la lutte contre la propagation du Covid19 sur l’Espace EAC. Pourtant, en sa qualité de de Ministre de l’Etat rwandais qui a mandat de diriger l’EAC, le Ministre Dr Daniel Ngamije avait déjà lancé l’invitation à ses pairs par le truchement du Secrétariat général de l’EAC.

"Le Président du Rwanda, Paul Kagame, dirigeant actuel de la EAC a été étonné de voir son homologue, Kaguta Museveni, l’appeler au téléphone pour lui suggérer la convocation d’une conférence des ministres de la Santé des Etats membres de la EAC pour que ces derniers adoptent certaines mesures communes dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus", a confié à un journal local, le Ministre rwandais des affaires étrangères, le Dr Vincent Biruta qui savait bien que le Ministre rwandais de la santé, Dr Daniel Ngamije, avait déjà introduit l’invitation à ses pairs par le biais du Secrétariat Général de la EAC.

Et si Museveni voulait saisir cette occasion pour tenter en se cachant de renouer avec son neveu ?

Cela est possible, disent certains commentateurs politiques. Ils savent avec raison que le septuagénaire président Museveni a du mal a reconnaître ses erreurs criminelles contre son neveu Kagame quand il a participé activement à soutenir les mouvements FDLR/Forces de Libération du Rwanda et RUD/Ralliement pour l’Unité et la Démocratie foncièrement génocidaires et un groupe armé RNC/Rwanda National Congress du général Dissident rwandais Kayumba Nyamwasa.

L’affaire ayant été portée à la médiation angolo-congolaise, beaucoup de résolutions ayant recommandé que le vieux président cesse ce jeu criminel, des faits conséquents ont montré une certaine disposition de sa part d’y renoncer.

Mais comment surmonter son égo pour adopter une attitude conciliatrice envers celui qu’il n’a cessé d’appeler "mon fils" sous entendu que ce dernier lui doit unilatéralement respect filial ?

Cette attitude altière l’empêche de comprendre les tendances actuelles de bonne gouvernance et de respect mutuel nécessaires à la reprise de la confiance réciproque entre les deux anciens camarades de la guérilla du NRM (National Resistance Movement) qui a libéré l’Uganda en 1986.

Toute initiative positive, Museveni entend la récupérer
Le coup de fil du vieux camarade Museveni à son jeune frère Kagame a été perçu avec toute sa signification lorsque, en début de la semaine dernière, s’adressant à la nation ugandaise pour faire le bilan réalisé dans la lutte contre le Covid 19 chez lui et sur l’Espace EAC, Museveni s’est fait fort de .....

"J’ai eu récemment une conversation téléphonique avec le Président Paul Kagame en sa qualité de Président en exercice de l’EAC. Nous nous sommes entendu qu’il allait être convoqué une conférence des Ministres de la Santé des Pays EAC pour arrêter des démarches communes. Je crois que cette téléconférence a fait des recommandations pratiques, des démarches qui vont être menées uniformément", a indiqué le Président Museveni s’adressant à la nation ugandaise et faisant allusion à la téléconférence des Ministres EAC de la santé du 25 mars dernier qui a arrêté 12 recommandations dont l’instauration du confinement de 14 jours dans les pays membres, des mesures de testing médical systématique au Covid19 aux frontières des pays membres des passagers circulant dans l’espace EAC

Au cours de cette téléconférence ministérielle de l’EAC dirigée par le ministre rwandais de la santé, une autre recommandation décidée concerne l’encouragement de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace EAC et la promotion des unités industrielles pharmaceutiques et agro alimentaires.
La téléconférence en question a recommandé aux Etats membres de l’EAC de faciliter le transport inter EAC de marchandises et d’organiser le testing au Covid19 des camionneurs nationaux aux postes-frontières.

La sortie de Museveni à propos de cette téléconférence ministérielle des pays EAC a été interprétée par d’autres commentateurs politiques comme un rappel à Kagame de remplir ses responsabilités en sa qualité de président en exercice de l’EAC. Mais au fond, ce qui est important, c’est de savoir comment planifier pour décider du confinement de nos pays au moment où les pays occidentaux les plus atteints par cette pandémie dont l’Italie, la France, l’Espagne et l’Angleterre ont déjà commencé un déconfinement progressif avec le relancement des activités industrielles.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité