00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

L’UE redéfinit ses relations avec l’Afrique vers la durabilité.

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 6 septembre 2023 à 02:57

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé lors du Sommet Africain sur le Climat à Nairobi, une réorientation majeure des relations Euro-africaines, abandonnant l’exploitation des ressources naturelles au profit d’une collaboration axée sur le développement durable.

En tête de cette transition, la présidente de l’UE, la patronne des 27 a mis en lumière un lot d’investissement, le Global Gateway UE-Afrique, estimé à 156 milliards de dollars destiné à l’Afrique.

Depuis des décennies, les membres de l’UE ont puisé dans les ressources africaines, notamment le pétrole et le gaz, pour alimenter leurs industries.

Toutefois, cette nouvelle vision reflète la prise de conscience de l’UE de l’importance de se détourner des énergies polluantes. Une politique qui ne manque pas de controverses, certains pays africains souhaitant profiter de leurs nouvelles ressources avant toute transition.

Les projets du Global Gateway incluent des investissements dans des centrales hydroélectriques au Congo, au Burundi, au Rwanda et en Tanzanie, ainsi qu’une initiative sur l’adaptation climatique et la résilience en Afrique de 1 milliard d’euros, annoncée lors de la COP27.

L’accent est mis sur la création de chaînes de valeur locales et la formation de la main-d’œuvre africaine.

“Nous voulons partager avec vous la technologie européenne. Investir dans les compétences des travailleurs locaux est essentiel, surtout pour les jeunes", a déclaré Mme von der Leyen.

Par ailleurs, Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement, a souligné l’engagement de la banque panafricaine à hauteur de 25 millions de dollars pour le financement climatique, tandis que le Dr Sultan Al Jaber, président désigné de la COP28, a révélé une initiative financière des Émirats arabes unis équivalent à 4,5 milliards de dollars pour dynamiser le potentiel énergétique propre de l’Afrique.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité