00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

L’Ouganda libère six otages des griffes de l’ADF

Redigé par Henriette Akimana
Le 22 juin 2023 à 09:51

L’armée ougandaise a annoncé mercredi une percée significative dans une chasse à l’homme contre les Forces Démocratiques Alliées (ADF), en République Démocratique du Congo (RDC). Six personnes, dont trois étudiants, ont été libérées suite à l’attaque sanglante d’une école la semaine précédente.

Suite à l’attentat qui a frappé l’école secondaire Lhubirira à Mpondwe, à environ 2 kilomètres de la frontière congolaise, le porte-parole de l’armée ougandaise, Félix Kulayigye, a confirmé à Xinhua que les Forces de défense du peuple ougandais ont sauvé les otages lors d’une poursuite des ADF, qui s’étaient retranchés dans le parc national des Virunga, en RDC.

Lors de cette opération de sauvetage, trois étudiants parmi six personnes enlevées ont été libérés, ainsi qu’une femme et deux enfants. "Tous les efforts sont déployés pour éradiquer ce groupe (ADF) et sauver les personnes encore captives", a ajouté M. Kulayigye.

Le 16 juin, l’école secondaire Lhubirira à Mpondwe a subi une attaque présumée de l’ADF. Le bilan de l’attaque a été lourd : 42 élèves, un garde de sécurité et trois membres de la communauté locale ont été tués, selon des sources policières et militaires.

En plus des victimes, six personnes, incluant des élèves, ont été enlevées par les ADF, et huit autres sont actuellement dans un état critique et reçoivent des soins à l’hôpital de Bwera.

L’ADF, qui est affiliée à l’État islamique en Afrique centrale, est un groupe rebelle ougandais retranché dans les jungles de l’Est de la RDC, et accusé de semer la terreur dans les villages de cette région.

Suite à une série d’attaques à la bombe à Kampala, la capitale de l’Ouganda, en novembre 2021, l’armée ougandaise et ses homologues congolais ont lancé des opérations conjointes contre ce groupe rebelle.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité