00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

L’Ouganda finalise son retrait militaire de la mission EACRF en RDC

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 16 décembre 2023 à 07:12

Les troupes ougandaises sous l’égide de la Force Régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EACRF) ont achevé leur retrait de l’Est de la République Démocratique du Congo suite à l’expiration du mandat de la Force le 8 décembre, a annoncé l’organisme régional jeudi 14 décembre.

L’Ouganda a déployé ses troupes à Mabenga, Chengerero, Kiwanja et Bunagana dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Le Commandant du contingent, le Colonel Walaka Hyeroba, a déclaré que toutes les troupes et les équipements ougandais avaient quitté le sol de la RDC le 14 décembre.

Il a indiqué que ses forces avaient travaillé en étroite collaboration avec les Forces armées de la République démocratique du Congo et la population locale et a exprimé des regrets quant au retrait prématuré de l’EACRF.

Il a souligné le Programme de désarmement, démobilisation, rétablissement communautaire et stabilisation (PDDRCS), qui n’avait pas encore commencé, comme étant la phase la plus critique de la mission de l’EACRF qui aurait pu conduire à la cessation des hostilités.

L’Ouganda faisait partie des pays contributeurs de troupes en RDC, aux côtés du Burundi, du Kenya, du Soudan du Sud et de la Tanzanie.

La Force Régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est a commencé à retirer ses troupes de l’Est de la RDC début décembre, avec le premier groupe – les troupes kenyanes – quittant l’aéroport international de Goma le 3 décembre, après un an de déploiement.

Une réunion des chefs d’armée de l’EAC tenue à Arusha, en Tanzanie, le 6 décembre, a adopté le plan de retrait de la force régionale.

Le retrait des troupes intervient après que Kinshasa a refusé de renouveler leur mandat, une décision qui avait été communiquée au Sommet de l’EAC plus tôt le 24 novembre.

Le premier commandant de la Force Régionale, le Maj Gen Jeff Nyagah, a démissionné en avril, citant des menaces pour sa sécurité. Kinshasa voulait que la force régionale combatte le M23, ce qui n’était pas inclus dans le mandat opérationnel de cette dernière.

La Force Régionale achèvera son retrait le 7 janvier. Elle a annoncé qu’elle remettrait ses positions aux troupes de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), attendues dans l’Est de la RD Congo d’ici la fin du mois de décembre.

Le dernier élément à partir sera le quartier général de la EACRF, situé à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

La Force Régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est était déployée dans l’Est de la RDC, en novembre 2022, pour soutenir les efforts de paix. Occupant des positions laissées par le M23, la EACRF visait à faciliter un processus de paix négocié.

Toutefois, les affrontements ont repris le 1er octobre, mettant en péril ces efforts de paix.

Face à des désaccords avec le gouvernement congolais et des menaces à la sécurité, la EACRF, sous la pression de circonstances difficiles et de divergences stratégiques, entame son retrait.

Elle avait précédemment déclaré qu’elle remettrait ses positions aux troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), attendues dans l’Est de la RD Congo d’ici fin décembre.

Cette situation souligne la complexité et la fragilité de la quête de la paix dans une région tourmentée par des décennies de violences et d’instabilités, malgré les multiples interventions internationales, dont celle de la MONUSCO.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité