00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

L’ONU alloue 2,5 millions de dollars au Burundi pour faire face aux conséquences des inondations dévastatrices

Redigé par Bazikarev
Le 24 mai 2024 à 09:21

Les pluies diluviennes au Burundi ont entraîné des inondations dévastatrices qui affectent presque 300 000 personnes, exposant les failles structurelles d’un pays déjà en proie à de multiples défis économiques et administratifs.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l’ONU, des précipitations abondantes depuis le début de l’année ont causé des inondations graves et des glissements de terrain dans diverses régions du Burundi, en particulier dans les zones riveraines du lac Tanganyika dans le sud-ouest du pays.

Les inondations ont entraîné des dégâts importants, y compris le déplacement de plus de 47 000 personnes, la destruction des maisons et des écoles, et des dommages considérables aux cultures agricoles, avec environ 10 pour cent des cultures alimentaires du pays anéanties.

En réponse à cette situation désastreuse, le fond central pour les interventions d’urgence(CERF) de l’ONU a alloué 2,5 millions de dollars pour aider les populations affectées.

Avec ces nouveaux fonds, l’ONU et ses partenaires pourront fournir une aide vitale à plus de 63 000 personnes, en eau, en kits d’urgence, des latrines, un appui au secteur de la santé et une aide en argent liquide.

Le Burundi est actuellement confronté à des défis financiers majeurs aggravés par des années de gestion inadéquate.

Cependant, cette aide internationale ne fait que mettre à l’épreuve certaines institutions caractérisées par la corruption, la mauvaise gestion des biens publics et l’incompétence qui minent le développement du pays.

Les fonds alloués par les aides internationales sont souvent absorbés par ce système corrompu qui réduit leur efficacité.

La situation humanitaire est rendue plus compliquée par l’incompétence des responsables locaux qui échouent à mettre en œuvre des stratégies efficaces pour la prévention et la gestion des catastrophes


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité