Urgent

L’Armee mise a contribution pour changer de stratégies de lutte contre la Covid 19 avec la reouverture des ecoles au Rwanda

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 25 août 2020 à 02:12

Ces cinq mois de perturbations économiques causées par de fortes mesures décidées par les autorités sanitaires comme stratégies de lutte contre la Covid 19 auront fait une brèche importante dans l’économie rwandaise mais aussi dans les nouveaux comportements indésirables qu’adopte la jeunesse estudiantine rwandaise atteinte d’une grande oisiveté.

Au moment où l’Occident rouvre en grand les activités économiques assorties d’instructions précautionneuses publiques dont le port de masque, la distanciation sociale et un contrôle-test régulier, le Rwanda préfère continuer à faire régner une discipline de fer de mises en quarantaine intempestives de petites entites de peuplement au moment où les autorités sanitaires y constatent l’irruption de nouveaux foyers de propagation de cette Covid19. Tout le district de Rusizi (Ouest Sud du pays) reste en quarantaine au moment où deux marchés publics de Kigali dont le Marché Central sur le Plateau de la Ville de Kigali et le marché dit KWA MUTANGANA en contrebas de la ville vers la Gare routiere de NYABUGOGO sont déclarés aussi en quarantaine.

Des activités économiques dont les bars, les lieux de sport en salles et autres sports collectifs, les écoles,.. restent fermées depuis ce 14 mars dernier jusqu’à nouvel avis.
Il s’entend que tout ceci a causé des pertes énormes à l’économie nationale.

Plus d’un million d’emplois supprimés

La VOA de ce 24 août 20 parle de 1.4 millions de personnes mises au chômage dans cette vague de suppression d’emploi dans l’espoir de stopper la propagation de cette pandémie. Il va de soi que l’on comprend combien de ménages ont perdu leur pouvoir d’achat durant cette situation sanitaire négative qui perdure et dont on ne sait pas quand elle terminera.

Entretemps, les adolescents, filles et garçons, désoeuvrés, les écoles étant fermées, sont versés dans les mœurs négatives. L’ONG Save The Children- Rwanda a mené sa petite enquête à ce sujet. Elle avance avoir constaté une « augmentation des cas de mariages forcés et de viols sexuels faits aux jeunes adolescentes durant ces 5 mois de confinement ».

Tout en constatant que la perte d’emploi de leurs parents fait qu’ils sont prêts à prester pour les petits jobs même les moins humanisants, cette ONG exprime ses inquiétudes sur le fait qu’à la réouverture officielle des écoles du pays, les choses auront changé. C’est une façon de dire que le mode éducationnel traditionnel sera changé dans la mesure où le jeune adolescent sur le banc de l’école cherchera par tous les moyens à participer à l’effort d’entretien familial de ses parents au pouvoir d’achat amoindri.

Cette alerte donnée par l’ONG Save The children aux pouvoirs publics invite ceux-ci à jeter de nouvelles stratégies gouvernementales pour faire face à une situation pécuniaire désastreuse des citoyens.

Ouvrez les écoles Messieurs&Dames
Cette pandémie du Coronavirus peut-elle être gérée méticuleusement pour permettre à toutes les activités économiques rouvrir ? Si oui comment ?
OMS et UNICEF viennent d’exprimer le souhait de voir les Etats africains rouvrir les écoles, rapporte la VOA de ce 24 août 20. Ces organisations estiment que l’oisiveté prolongée chez ces adolescents risque de créer des comportements négatifs chez les lycéens.

Allier l’agréable à l’utile : construction de plusieurs salles de classes… distanciation sociale possible

Mais de quoi aurait-on peur au Rwanda. Celui-ci s’est assez préparé. Aux centaines de milliers de salles de classes scolaires existantes, le MINEDUC est sur pied d’œuvre pour apprê ter incessamment 22.000 autres salles de classes. L’enseignant n’aura plus à sa disposition plus de 50 écoliers ou élèves dans sa classe.

La question est de savoir si la discipline scolaire sera bien gardée pour suivre scrupuleusement les instructions du ministère de la santé.
De deux, pourquoi les écoles ne rouvriraient-elles pas en ce septembre ? Les entrepreneurs qui construisent ces écoles ne vont-ils pas vite en besogne ? Ils doivent des explications.

Les militaires rwandais sont-ils prêts à gérer les foyers de propagation qui peuvent surgir ici ou là ?

En période de paix, l’on sait que les militaires interviennent en cas de désastres. La Covid19 peut-elle être assimilée à celui-ci ? Si oui, les commandants de régions militaires font-ils faire à leurs Etats majors des scénario de crise sanitaire pour qu’ils soient prêts à affronter victorieusement cette pandémie partout où elle se montrera irascible ?

Des hôpitaux de campagne ?

La discipline militaire des soldats rwandais a une renommée qui dépasse les frontières nationales. Autant qu’elle soit mise à contribution dans ce combat contre la Covid19. Comme elle construit des habitations durables pour les ménages démunis, il ne lui sera pas difficile de construire en très peu de temps des hôpitaux de campagne prêts à accueillir d’éventuels patients atteints de cette pandémie dans tous les coins du pays.

De deux, l’on sait que l’Armée rwandaise a formé beaucoup de médecins et autre personnel medical en son sein au point que s’il faut ériger un hôpital de campagne fait de bâche et autre matériel transportable dans chacun des 416 secteurs administratifs que compte le pays, cela sécurisera les citoyens rwandais dans leurs normales activités de production. Là alors, l’armée rwandaise aura montré, comme l’un des pionniers du monde, qu’elle participe amplement dans la vie active tranquille de la population.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité