Urgent

Kisoro, Ville frontalière avec le Rwanda : Scène émouvante de la campagne présidentielle de Museveni

Redigé par IGIHE
Le 6 janvier 2021 à 12:56

Hier, 5 janvier 2021, c’a ete le tour du Président sortant Joël Museveni. Accueilli en grande pompe sur un terrain de rencontres sportives de Gisoro. Il est venu solliciter les voix de ces citoyens de Kisoro qui ne parlent que Kinyarwanda. Meme leurs noms sont en kinyarwanda. Arrive en grande pompe, il a vite fait face aux doléances des citoyens qui vont l’élire en ce fevrier prochain. La question de la fermeture des frontières communes rwando ugandaises a été en bonne place. Les citoyens, ses (...)

Hier, 5 janvier 2021, c’a ete le tour du Président sortant Joël Museveni. Accueilli en grande pompe sur un terrain de rencontres sportives de Gisoro. Il est venu solliciter les voix de ces citoyens de Kisoro qui ne parlent que Kinyarwanda. Meme leurs noms sont en kinyarwanda. Arrive en grande pompe, il a vite fait face aux doléances des citoyens qui vont l’élire en ce fevrier prochain.

La question de la fermeture des frontières communes rwando ugandaises a été en bonne place. Les citoyens, ses électeurs, se sont plaints d’avoir perdu beaucoup de biens et un marché rwandais important au cours de la mésentente entre les deux gouvernements.

« Nous lui avons demandé de réentamer des pourparlers de paix francs avec son homologue rwandais, HE Paul Kagame. Nous lui avons dit comment nos citoyens ont beaucoup perdu dans cette mésentente : leurs biens, les exportations qu’ils faisaient sur le marché rwandais et qui faisaient leurs richesses… », a confié la parlementaire Kabagyeni à la Presse ugandaise qui s’était déplacée en masse avec le Chef de l’Etat, Museveni.

Tous a Genou
Mais l’événement émouvant viendra de Bizimana, LC5 Gisoro Local Council Chairperson, une sorte de maire de District. Il s’agenouillera devant ce Candidat présidentiel bien ferme sur son fauteuil qu’il ne tient pas à lâcher.

« Seigneur, nous implorons votre pardon pour que vous relâchiez notre enfant Kale Kayihura. Quel que soit le péché qu’il a commis àvotre encontre nous savons que vous êtes miséricordieux. Nous vous demandons pour lui pardon à genou », a dit Bizimana qui du coup est tombésur ses genoux entrainant dans la foulée tous les notables venus écouter le Président Museveni qui, en bon roi, a compris qu’il n’y avait pas moyen d’échapper à cette situation.

« Nous allons voir ce que nous pouvons faire avec les gens qui le gardent prisonnier », a-t-il dit sachant que cet électorat est important pour lui, qu’il devra satisfaire les deux doléances, pourparlers francs et suivis d’effet avec le Président rwandais Paul Kagame en vue d’une réouverture immédiate des relations commerciales rwando ugandaises et la mise en liberté de l’enfant du pays (comté), le Général Kale Kayihura, ancien Patron de la Police Ugandaise.

La ville de Kisoro est pratiquement frontalière avec le Rwanda dans sa partie nord avec Cyanika comme poste douane. Ici les politiciens ugandais s’y relaient pour glaner de potentielles voix pour l’élection présidentielle ugandaise de ce 14 janvier. Très récemment, c’était le jeune fringant Bob Wine, musicien de son état et parlementaire.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité