00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Kinshasa : Ouverture du procès de Fortunat Biselele, ex-conseiller privé de Tshisekedi

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 6 juin 2023 à 05:57

Un procès s’est ouvert mardi 06 juin 2023, en République démocratique du Congo (RDC), à Kinshasa concernant Fortunat Biselele, ancien conseiller privé du président Félix Tshisekedi.

Surnommé "Bifor", il a été limogé en janvier et arrêté peu après, suite à des interrogatoires menés par l’Agence nationale de renseignements (ANR) et le palais de justice de Kinshasa, comme le rapporte RFI.

Par la suite, il a été transféré à la prison de Makala.

Fortunat Biselele est actuellement inculpé de trahison, d’atteinte à la sûreté extérieure de l’État et de propagation de faux bruits.

Il est accusé de trahison pour avoir entretenu des relations avec le M23 et le Rwanda, une puissance étrangère que la RDC accuse de l’avoir attaquée, ce que rejette catégoriquement le pays des mille collines.

La polémique a émergé suite à une interview en ligne dans laquelle M. Biselele évoquait les relations entre les deux pays. Il faisait référence aux relations de coopération économique entre le Président Tshisekedi et son homologue rwandais, Paul Kagame.

Ces relations, qui semblaient s’améliorer entre la RDC et le Rwanda au début du mandat de Tshisekedi en 2019, se sont considérablement détériorées à cause de la résurgence du Mouvement du 23 mars (M23), une rébellion vaincue en 2013, qui a repris les armes fin 2021.

La défense de Biselele dénonce les conditions de son arrestation et de sa détention, craignant une utilisation politisée de la justice.

Ses avocats ont ainsi fait appel à la cour d’appel de Kinshasa-Gombe en invoquant une suspicion légitime envers les juges du tribunal de grande instance de la Gombe. Ils suggèrent plutôt que l’affaire soit transférée au tribunal de grande instance de Kinshasa-Kalamu.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité