00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Kigali conteste les allégations de Ndayishimiye sur RED-Tabara

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 30 décembre 2023 à 10:55

Le Gouvernement du Rwanda a réfuté les allégations faites par le Président burundais Évariste Ndayishimiye selon lesquelles Kigali soutiendrait un groupe rebelle burundais basé dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué de presse publié vendredi 29 décembre, le Bureau du Porte-parole du Gouvernement a déclaré qu’il n’y avait "aucune vérité dans les allégations du Président burundais se référant au Rwanda".

Durant une émission publique retransmise par les médias burundais, le président Ndayishimiye a porté des accusations contre le Rwanda, affirmant qu’il offre refuge, formation et financement aux membres de RED Tabara. Ce groupe est tenu pour responsable de l’attentat du 22 décembre à Gatumba, dans l’ouest du Burundi, ayant entraîné la mort de 20 personnes.

" Le gouvernement du Rwanda rejette les commentaires de SE Évariste Ndayishimiye, Président de la République du Burundi, alléguant le soutien du Rwanda aux groupes rebelles armés burundais basés dans l’Est de la RDC. Le Rwanda n’est associé, d’aucune manière, à aucun groupe armé burundais ", lit-on dans le communiqué.

En 2020, les gouvernements du Rwanda et du Burundi ont débuté un processus visant à normaliser leurs relations diplomatiques, relations qui avaient été mises à mal suite à une tentative de coup d’État avortée au Burundi en 2015, sous la présidence de Pierre Nkurunziza.

En signe de sa volonté de ne pas compromettre la sécurité burundaise, le Rwanda a récemment procédé à la restitution de plusieurs combattants au Burundi, confirmant ainsi son engagement en faveur de la stabilité régionale.

"Il convient de rappeler que, dans un esprit de coopération mutuelle, le Gouvernement rwandais a déjà remis, par l’intermédiaire du Mécanisme conjoint de vérification élargi, des combattants burundais entrés illégalement au Rwanda", a déclaré le Bureau du Porte-parole du Gouvernement.

"Le Gouvernement du Rwanda exhorte le Gouvernement du Burundi à adresser ses préoccupations par les voies diplomatiques où elles peuvent être résolues à l’amiable", a ajouté le communiqué.

Cette déclaration du Président Ndayishimiye accusant le Rwanda de soutenir le groupe RED Tabara a été contredite par ce dernier, dans leur communiqué sorti le même jour.

RED Tabara a clairement indiqué : “Le Président Evariste Ndaylshimiye a également affirmé que RED-Tabara est soutenu par le Rwanda et qu’iI combat aux côtés du M23. RED-Tabara n’est soutenu par aucun pays, lI n’a que le soutien du peuple burundais dont il porte la voix des revendications de tous les citoyens burundais”


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité