00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Kenya : Le bilan des morts dans la secte de Mackenzie s’alourdit à plus de 300 décès.

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 15 juin 2023 à 04:40

Le bilan du « massacre de Shakahola », du nom d’une forêt du Kenya où se réunissait une secte évangélique prônant un jeûne extrême, s’élève à 303 morts, deux mois après la révélation cette macabre affaire qui a scandalisé ce pays très religieux.

Le bilan macabre s’élève désormais à 303, après la découverte de 19 autres corps dans des fosses communes, disséminées à travers l’étendue boisée du comté de Kilifi, sur la côte kényane, sanctuaire du pasteur et de ses disciples. Rhoda Onyancha, commissaire régionale de la côte, a révélé que 613 personnes liées à la secte demeurent toujours introuvables.

Le lundi 11 juin 2023, 65 des 95 paroissiens secourus par les autorités ont été inculpés pour tentative de suicide. En guise de protestation contre leur réclusion dans un abri, ils ont entamé une grève de la faim et ont ensuite été transférés en prison.

En avril dernier, la police avait investi la propriété de Mackenzie, sur la base d’informations selon lesquelles des dizaines de personnes y mourraient de faim, le pasteur leur ayant assuré qu’il s’agissait là du chemin vers Jésus. Les fidèles, affaiblis, avaient été pris en charge à l’hôpital de Malindi avant d’être conduits à l’abri. William Ruto, le président kenyan, a pour sa part comparé Mackenzie à un terroriste.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité