00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Kagame et ses pairs de Sustainable Market Initiative réunis à Dubaï

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 1er décembre 2023 à 10:38

Le Président Kagame, qui a pris part à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP28) qui se tient à Dubaï depuis jeudi 30 novembre, a initié une rencontre stratégique avec d’autres leaders impliqués dans l’Initiative pour des marchés durables (Sustainable Market Initiative). Parmi les personnalités de premier plan présentes figuraient le Roi Charles III du Royaume-Uni et le Président des Émirats arabes unis, Cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyane.

Le Président Kagame a amorcé sa participation à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques en participant à une rencontre cruciale avec les leaders impliqués dans la « Sustainable Markets Initiative ».

Lancée par le Roi Charles III en 2020 lors du Forum économique mondial de Davos, cette initiative occupe une place prépondérante en tant qu’entité indépendante dédiée à trouver des solutions aux défis environnementaux urgents.

Sous l’égide de la Sustainable Markets Initiative, des entreprises leaders, des institutions financières et des gouvernements se mobilisent pour coordonner des actions à l’échelle mondiale.

Cette coordination vise à permettre au secteur privé de jouer un rôle crucial dans la réalisation des objectifs mondiaux liés à la lutte contre le changement climatique, à la préservation des écosystèmes et à la concrétisation des objectifs de développement durable.

En parallèle, au cours de la COP28, qui prendra fin le 12 décembre de cette année, un moment marquant du premier jour a été le lancement officiel d’un fonds destiné à soutenir les pays en développement les plus touchés par les effets du changement climatique.

Sous la coordination du Ministre de l’Industrie et de la Technologie des Émirats arabes unis, Dr. Sultan Al Jaber, cette initiative a été concrétisée après son approbation lors de la COP27 à Charm el-Cheikh, en Égypte, l’année précédente.

Le Dr. Sultan Al Jaber a souligné la rapidité exceptionnelle avec laquelle les pays ont mis en œuvre ce fonds, déclarant : « ce qui a été convenu à Charm el-Cheikh est mis en œuvre à Dubaï. La rapidité avec laquelle les pays ont agi pour que ce fonds puisse commencer à fonctionner un an après sa création en Égypte est extraordinaire. »

L’objectif de ce fonds est d’apporter une assistance cruciale aux populations les plus vulnérables face aux conséquences du changement climatique.

Exprimant sa gratitude envers l’équipe dévouée ayant contribué à la réalisation de ce projet, le Ministre a souligné que cette réussite démontre la capacité du monde à unir ses forces pour des actions positives.

Les Émirats arabes unis ont annoncé un engagement financier substantiel de 100 millions de dollars en faveur du fonds, rejoignant d’autres nations telles que l’Allemagne (100 millions de dollars), le Royaume-Uni (40 millions d’euros), le Japon (10 millions de dollars), et les États-Unis (17,5 millions de dollars) dans cet effort mondial.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité