00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Kagame et le CEO de Rio Tinto impulsent un essor minier au Rwanda

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 17 janvier 2024 à 02:18

Le président Kagame s’est entretenu avec Jakob Stausholm, CEO du géant mondial de l’exploitation minière Rio Tinto, en marge du Forum économique mondial à Davos mardi 16 janvier.

L’objectif de la réunion était de forger des partenariats et d’explorer des opportunités d’investissement dans le secteur minier du Rwanda.

Rio Tinto, un leader dans l’exploration et le traitement des minéraux, avait précédemment exprimé son intérêt à investir jusqu’à 7,5 millions de dollars dans l’industrie minière du Rwanda.

En août 2023, Rio Tinto, en collaboration avec la société britannique Aterian et Kinunga Mining, a conclu un accord de coentreprise pour explorer le lithium au Rwanda. Cet accord permet à Rio Tinto d’investir 7,5 millions de dollars en deux étapes, pouvant ainsi acquérir un intérêt de 75 % dans la licence d’exploration de minéraux critiques essentiels pour la transition mondiale vers l’énergie renouvelable.

Identifiant 19 zones de pegmatites dans la province du Sud pour le lithium, le césium et le tantale sur 2 750 hectares, le projet de coentreprise s’aligne sur la demande croissante de lithium, projetée à atteindre 1,5 million de tonnes en 2026.

Les revenus d’exportation des minéraux du Rwanda ont connu une croissance substantielle, atteignant 851,6 millions de dollars de janvier à septembre 2023, soit une augmentation de 45,6 % par rapport à la même période en 2022.

Avec l’objectif du gouvernement d’atteindre 1,5 milliard de dollars de revenus annuels d’exportation de minéraux d’ici 2024, les réserves minérales du Rwanda, évaluées à plus de 150 milliards de dollars, jouent un rôle essentiel dans les aspirations économiques du pays.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité