00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Isôko Europe alerte Alexander de Croo sur la crise en RD-Congo

Redigé par Bazikarev
Le 21 février 2024 à 09:07

Dans une lettre ouverte adressée à Alexander de Croo, Premier Ministre du Royaume de Belgique, Irène Kamanzi, présidente de l’Association Isôko Europe, au nom des réfugiés tutsi résidant en Belgique, a exprimé une profonde gratitude envers le gouvernement belge suite à la déclaration du 9 février 2024 concernant les violences dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RD-Congo). Cette déclaration, faite par la Ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, a été saluée comme un signe d’encouragement par la communauté tutsi, témoignant de la solidarité de la Belgique envers les victimes des conflits dans la région.

La lettre soulève plusieurs points cruciaux, cherchant à attirer l’attention du Premier Ministre belge sur des enjeux de longue date qui affectent la région des Grands Lacs africains. Parmi ces enjeux, l’association demande une clarification de la position de la Belgique vis-à-vis de son passé colonial dans la région, soulignant l’importance de reconnaître son héritage et son impact sur les frontières actuelles.

Un autre sujet de préoccupation est le statut légal des populations rwandophones vivant en RD-Congo. Isôko Europe appelle le gouvernement belge à prendre position officiellement sur la citoyenneté congolaise de ces populations, dans le but de promouvoir une coexistence et coabitation pacifique et le respect des différences entre toutes les composantes de la population congolaise.

La lettre condamne également les actes de violence contre les Tutsi du Kivu, les Banyamulenge et les Hema de l’Ituri, ainsi que les bombardements aveugles contre les populations civiles par le gouvernement congolais et ses alliés. Elle appelle à une réponse qui respecte les droits humains et soutient la mise en place d’une juridiction spéciale pour juger les responsables des massacres. De plus, l’association insiste sur la nécessité de prendre des mesures légales contre les discours de haine, afin de prévenir la propagation de l’idéologie génocidaire et d’assurer que le principe du « Plus jamais ça » prenne tout son sens pour les populations de l’Est de la RD-Congo.

La lettre réitère la gratitude de la communauté tutsi envers le gouvernement belge pour sa prise de position et exprime un engagement en faveur d’une paix durable et d’une justice équitable dans la région des Grands Lacs africains. La communauté attend avec espoir une réponse constructive de la part du Premier Ministre Alexander de Croo, dans la lutte contre l’impunité et pour la réconciliation dans l’Est de la RD-Congo.

Extrait de la lettre ouverte adressée au premier ministre belge Alexandre de Croo
Irène KAMANZI, Présidnte de ISOKO Belgique

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité