00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Investissement majeur : 100 millions d’euros pour l’agriculture rwandaise

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 4 décembre 2023 à 12:48

Une avancée significative se profile dans le paysage agricole rwandais avec le lancement imminent d’une initiative de financement climatique d’une ampleur sans précédent, évaluée à 100 millions d’euros.

Cette mesure, conçue pour renforcer la résilience des agriculteurs et des entreprises agroalimentaires face aux défis climatiques croissants, émane d’une collaboration historique entre la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque de Kigali (BK), révélée lors de la COP28 à Dubaï 2023.

Cette alliance stratégique représente la plus grande injection de fonds jamais consentie par la BEI en faveur d’investissements du secteur privé au Rwanda. L’initiative, axée sur le financement de l’agriculture durable, envisage de lever les contraintes de crédit qui ont persisté au fil des années, entravant les investissements du secteur privé dans l’agriculture rwandaise.

La mise en œuvre, programmée pour le début de l’année prochaine, cible la fourniture de prêts à long terme dédiés, favorisant ainsi la résilience climatique et l’autonomisation des acteurs clés tels que les agriculteurs, les agro-industries et les coopératives agricoles.

Facilité par la BEI et la BK, ce partenariat bénéficie du soutien de l’Union européenne, avec pour objectif la mobilisation de 100 millions d’euros d’investissements climatiques. Un aspect crucial de cette initiative consiste à améliorer l’accessibilité financière pour les entreprises dirigées par des femmes, visant à réduire l’écart notoire en matière d’accès aux prêts agricoles entre les genres.

Le Rwanda, confronté à une augmentation des températures dépassant la moyenne mondiale avec une hausse de 1,4 degré Celsius depuis 1970, fait face à des défis climatiques tels que des précipitations intensifiées entraînant des inondations et des glissements de terrain.

L’objectif du programme de financement climatique est de stimuler la productivité agricole en permettant aux petits exploitants d’adopter des technologies modernes, d’accroître les rendements et de s’adapter aux conditions climatiques changeantes.

Avec l’agriculture représentant plus de 60 % de l’économie rwandaise, l’initiative vise également à assurer la stabilité de l’approvisionnement alimentaire en renforçant les petits exploitants contre les perturbations climatiques.

Cette collaboration financière entre la BEI et la BK, soutenue par l’Union européenne, s’inscrit dans une vision plus large de partenariats engagés visant à atténuer les conséquences de l’urgence climatique et à soutenir les communautés vulnérables.

Allant au-delà de la stabilité économique des agro-industries au Rwanda, cette initiative s’aligne sur l’ambitieux plan d’action climatique du pays, appelant la communauté internationale à participer à la réduction de 38 % des émissions de carbone d’ici 2030.

Investissement majeur : 100 millions d’euros pour l’agriculture rwandaise

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité