00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Introduction du gaz de cuisson dans les écoles rwandaises, une réponse à la déforestation

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 1er juin 2023 à 01:15

Un programme pilote novateur a été déployé pour stimuler l’utilisation de gaz de cuisson dans les écoles rwandaises, dans le cadre d’efforts plus larges pour endiguer la déforestation et stimuler l’adoption d’énergies propres.

L’initiative, menée par l’Autorité de Gestion de l’Environnement du Rwanda (REMA), est actuellement en phase d’expérimentation dans 20 écoles situées dans la province du sud du pays.

Le coût de la mise en œuvre de ce projet pilote, qui implique l’utilisation de gaz de pétrole liquéfié (GPL) pour la cuisson en gros dans les écoles sélectionnées, s’élève à Rwf 323,9 millions.

"L’introduction du gaz de cuisson dans les écoles est essentielle, car ces institutions ont traditionnellement compté sur le charbon ou le bois de chauffage pour leurs activités culinaires. Une seule école peut consommer entre 150 et 200 mètres cubes de bois de chauffage par trimestre, soulignant le taux important de déforestation", a déclaré un responsable de la REMA.

Selon l’annuaire statistique de l’éducation 2020/21 du Ministère de l’Éducation, le Rwanda compte plus de 3,8 millions d’élèves et d’étudiants inscrits dans 9 645 écoles, incluant les écoles maternelles, primaires et secondaires.

Sur ce total, 3,48 millions d’étudiants fréquentent des écoles publiques et subventionnées par le gouvernement.

La REMA a sélectionné cinq écoles des districts de Kamonyi, Nyanza, Ruhango et Gisagara.
Cette initiative vise à atténuer l’impact environnemental de l’utilisation intensive de l’énergie biomasse dans ces districts, qui a entraîné la déforestation et la dégradation des forêts et des terres agricoles.

La mise en œuvre réussie du projet pilote devrait permettre de sauvegarder environ 263 000 hectares de forêts dégradées.

La REMA se concentre sur la démonstration aux écoles et aux partenaires des avantages de la transition du bois de chauffage au gaz de cuisson, qui incluent l’efficacité économique, le gain de temps et l’amélioration de la santé humaine.

Une fois la phase pilote achevée, la REMA envisage de collaborer avec le Ministère de l’Éducation pour étendre le projet à l’échelle nationale.

Les représentants des écoles ont exprimé leur soutien à l’utilisation du gaz de cuisson.

Le père André Mbarushimana, doyen des études à l’école secondaire Sainte Bernadette du district de Kamonyi, a souligné les avantages environnementaux et d’hygiène du gaz de cuisson et la réduction du temps de cuisson par rapport au bois de chauffage.

Jacques Hakizimana, directeur du Collège Christ-Roi de Nyanza, a souligné que bien que le bois de chauffage soit encore utilisé, le coût d’utilisation du gaz de cuisson pour la préparation du riz et de la bouillie est inférieur.

La ministre de l’Environnement, Jeanne D’arch Mujamariya, a souligné l’engagement du gouvernement à réduire la consommation de bois de chauffage à 42 % par rapport aux 80 % actuels.

La ministre de l’Éducation, Valentine Uwamariya, a reconnu le défi des ressources insuffisantes auquel sont confrontées les écoles, mais a reconnu la nécessité de s’attaquer à la question de l’abattage des arbres pour le bois de chauffage en raison du grand nombre d’élèves.

Le Ministère de l’Environnement a également déclaré qu’avec la production locale prévue de gaz de cuisson, son accessibilité devrait augmenter.

En 2022, le Rwanda a lancé la construction d’une usine multimillionnaire conçue pour produire du gaz naturel comprimé pour la cuisson à partir du gaz méthane du lac Kivu.

L’installation aura une capacité de production quotidienne de 990 000 mètres cubes, dont environ 35 à 40 % seront destinés au gaz de cuisson. Selon les projections du Ministère des Infrastructures, la demande de GPL au Rwanda devrait atteindre plus de 240 000 tonnes d’ici 2024, une augmentation significative par rapport aux 10 000 tonnes de 2017.

La ministre de l'environnement Jeanne d'arc Mujawamariya lance l'utilisation du gaz de cuisine dans les écoles de la province du Sud.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité