00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Halte au paternalisme : l’appel vibrant du colonel Doumbouya à l’ONU

Redigé par Henriette Akimana
Le 22 septembre 2023 à 03:07

Le colonel Mamady Doumbouya de Guinée a lancé un appel fervent aux nations occidentales lors de la 78ème Assemblée générale des Nations Unies, les exhortant à cesser de se comporter en mentors et de traiter les Africains en subalternes, en les poussant à adopter un système de gouvernance parfois inadapté aux réalités de ce continent.

Arrivé au pouvoir en succédant au président Alpha Condé, le colonel Doumbouya a souligné ce jeudi l’incompatibilité occasionnelle entre les modèles de gouvernance démocratique occidentaux et les spécificités africaines. Il a mis en relief la nécessité d’une reconnaissance mutuelle et d’une compréhension approfondie de la diversité culturelle et socio-politique entre l’Afrique et l’Occident.

Face aux représentants de l’assemblée, le colonel a exprimé clairement son ressenti : le modèle démocratique occidental ne trouve pas toujours écho sur le sol africain, une réalité que les nations occidentales se doivent de comprendre.

Il a par ailleurs évoqué la contrainte subie par les pays africains quant à l’adoption d’un mode de gouvernance souvent étranger à leur contexte, une situation qu’il juge aggravante pour les crises préexistantes sur le continent.

« Il est temps de cesser cette prétention à nous dicter des leçons et à usurper un rôle de dirigeants à notre égard », a-t-il martelé, plaidant pour une démarche plus respectueuse et constructive dans les interactions internationales.

Le colonel Doumbouya, qui a pris le pouvoir en 2021 dans un contexte de sauvetage d’un pays au bord du chaos, comme il l’a indiqué, a saisi cette tribune internationale pour appeler à une reconnaissance des diversités et des autonomies dans la mise en place des systèmes de gouvernance en Afrique.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité