00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Guerre en Ukraine : l’accord céréalier au cœur des enjeux !

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 18 juillet 2023 à 09:44

Le Kremlin a déclaré ce lundi 17 juillet 2023, que l’accord d’exportation de céréales ukrainiennes par la mer Noire, arrivait à échéance à en ce jour minuit. Il est ainsi « de facto terminé », stipule la Russie qui, par ailleurs se dit prête à le rétablir à la minute où ses conditions seront satisfaites.

L’Allemagne, à travers la voix de son porte-parole adjointe du gouvernement, Christiane Hoffmann, appelle la Russie à permettre une prolongation dudit accord, soulignant l’importance de préserver les plus démunis des conséquences de ce conflit.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a expliqué que la Russie serait prête à revenir « immédiatement » à l’accord dès que les conditions qui la concernent seront remplies.

Se renvoyant la balle comme au tennis, Mme Hoffmann, a quant à elle, plaidé pour une prolongation de l’accord, espérant qu’à l’avenir, il ne serait pas seulement à durée déterminée mais autoriserait une exportation à long terme de céréales et d’engrais depuis l’Ukraine.

Signé en juillet 2022 à Istanbul, l’accord a été reconduit deux fois, permettant à l’Ukraine d’exporter près de 33 millions de tonnes de céréales l’année dernière, malgré le conflit.

Toutefois, Moscou menace de ne pas renouveler cet accord, déplorant des obstacles à ses propres exportations agricoles, remettant ainsi en question la réalisation de l’objectif affiché de l’accord : la livraison de céréales aux pays pauvres.

Pour mémoire, la Russie exige la levée préalable des obstacles aux exportations des produits alimentaires et des engrais russes. Mais aussi la réintégration au sein du système de règlements interbancaires Swift de Rosselkhozbank, la banque agricole russe.

Les céréales Ukrainiennes enjeu majeur aux mains de la Russie, un jeu malsain avec les estomac des pauvres

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité