00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Gaza : 60 % des victimes sont des femmes et des enfants

Redigé par Henriette Akimana
Le 16 octobre 2023 à 08:40

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé que 60 % des victimes du récent conflit opposant le Hamas à Israël sont des femmes et des enfants. Durant une semaine d’affrontements à Gaza, 2 670 personnes auraient perdu la vie, parmi lesquelles un nombre significatif de femmes, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

De plus, le bilan des blessés en huit jours a surpassé celui de la guerre qui s’était déroulée entre Israël et Gaza en 2014, durant 51 jours.

Richard Brennan, le représentant de l’OMS basé au Caire, a confirmé à CNN que cette proportion tragique touchait majoritairement des enfants et des femmes. Parallèlement, un porte-parole de l’UNICEF a annoncé que 700 enfants figuraient parmi les victimes.

Face à cette situation alarmante, de nombreux pays et institutions internationales pressent Israël de se conformer aux conventions de guerre, qui stipulent notamment la protection des civils et l’interdiction de cibler des infrastructures telles que les hôpitaux, écoles et cliniques. À Gaza, la vie est devenue quasiment insoutenable : manque d’électricité, d’eau potable, d’internet et d’autres besoins vitaux.

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) alerte sur une probable crise alimentaire en raison des hostilités en cours. De leur côté, Médecins sans frontières signale que les hôpitaux gazaouis font face à un cruel manque d’antibiotiques et rapporte des décès dus à la déshydratation causée par le déficit en eau potable.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé le 15 octobre 2023 à des actions concrètes des deux parties. « Il est impératif que le Hamas libère sans délai les prisonniers capturés. Quant à Israël, il doit garantir un accès immédiat à l’aide humanitaire et faciliter le travail de ceux qui sont là pour fournir un soutien essentiel à la population civile de Gaza », a-t-il déclaré.

Le pape François a plaidé pour l’instauration d’un processus facilitant l’intervention des travailleurs humanitaires à Gaza et la libération rapide des individus détenus par le Hamas.

OMS a révélé que 60 % des victimes du conflit opposant le Hamas à Israël sont des femmes et des enfants.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité