00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Gabon : Suspension du Commonwealth après le coup d’État

Redigé par Henriette Akimana
Le 20 septembre 2023 à 04:49

Le Gabon se voit suspendre temporairement de ses droits au sein du Commonwealth des Nations, suite au coup d’État orchestré par un groupe d’officiers militaires ayant entraîné la destitution du gouvernement dirigé par Ali Bongo.

Cette décision émane du Conseil des ministres des Affaires étrangères du Commonwealth, ayant tenu ses assises en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies.

La haute instance du Commonwealth enjoint le Gabon à se conformer aux valeurs fondamentales de l’organisation et exhorte les nouvelles autorités à orchestrer des élections crédibles dans les plus brefs délais.

Ce bouleversement politique survient peu après la proclamation des résultats électoraux de 2023, annonçant la réélection d’Ali Bongo.

Ce dernier, à la tête du pays depuis 2009 après la succession de son père ayant régné durant 41 ans, avait été initialement assigné à résidence avant d’obtenir l’autorisation de se rendre à l’étranger pour des raisons médicales.

La BBC rapporte que le Conseil des ministres des Affaires étrangères du Commonwealth a appelé à garantir la sécurité de Bongo et de sa famille. Dans une déclaration, le Conseil a affirmé son opposition à "la destitution d’un dirigeant démocratiquement élu par le peuple".

Ali Bongo, ancien président du Gabon

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité