00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

États-Unis : Nouveau système d’immigration inspiré du modèle Rwandais-Grande-Bretagne

Redigé par Henriette Akimana
Le 28 avril 2023 à 11:41

Face à l’afflux massif d’immigrants en provenance d’Amérique du Sud, les États-Unis ont adopté une nouvelle approche en matière d’immigration, en s’inspirant des initiatives du Rwanda et de la Grande-Bretagne.

Deux centres d’accueil ont été ouverts en Colombie et au Guatemala pour examiner les dossiers des demandeurs d’asile souhaitant se rendre aux États-Unis, afin de déterminer l’éligibilité des demandeurs.

Pionniers de cette approche, le Rwanda et le Royaume-Uni ont introduit ce système dans l’objectif de diminuer le flux d’immigrants entrant illégalement au Royaume-Uni et de réduire les dépenses gouvernementales liées à la prise en charge de ces immigrants en attente de régularisation.

Le plan américain, toutefois, se distingue de la collaboration entre le Royaume-Uni et le Rwanda.

Contrairement au programme américain, les demandeurs d’asile dirigés vers le Rwanda auront la possibilité de s’installer dans le pays et de commencer leur vie sur place. Elles pourront également trouver exil au Royaume-Uni ou dans d’autres pays, à condition de répondre aux critères requis.

Dans les centres américains, les demandeurs d’asile seront soumis à une enquête approfondie sur leurs motifs d’asile. Ceux qui ne répondent pas aux critères seront soit renvoyés dans leur pays d’origine, soit redirigés vers d’autres pays d’accueil, comme le Canada ou l’Espagne.

Un haut fonctionnaire américain a récemment dévoilé aux médias que des discussions étaient en cours pour établir des centres similaires dans d’autres pays d’Amérique du Sud. Les demandeurs d’asile qui ont déjà de la famille ou des proches aux États-Unis, ou qui peuvent justifier d’un emploi ou de menaces sérieuses à leur sécurité, seront privilégiés pour l’installation sur le sol américain.

Selon les statistiques, entre 10 000 et 13 000 immigrants entrent chaque jour aux États-Unis. L’année dernière, plus de 2,7 millions d’entre eux sont arrivés illégalement.

Les autorités américaines estiment que la mise en place de ces centres permettra d’économiser les dépenses liées à la délivrance de documents autorisant ces immigrants à résider aux États-Unis.

Cette initiative vise également à protéger les migrants des trafiquants et passeurs, qui leur extorquent de l’argent en échange d’un passage vers les États-Unis, parfois au péril de leur vie.

États-Unis ont adopté une nouvelle approche en matière d’immigration, en s’inspirant des initiatives du Rwanda et de la Grande-Bretagne.

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité