00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Élection au Zimbabwe : Contestation de la victoire présidentielle par l’opposition

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 28 août 2023 à 06:15

Le chef de d’opposition au Zimbabwe, Nelson Chamisa, a contesté dimanche la réélection officiellement annoncée du président sortant Emmerson Mnangagwa et a revendiqué lui-même la victoire, à l’issue d’un scrutin marqué par de nombreux dysfonctionnements, remettant en question sa régularité.

Le 27 août dernier, le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa adressait ses félicitations aux citoyens pour leur conduite pacifique à la suite de sa victoire aux élections présidentielles du Zimbabwe, qui s’étaient déroulées les 23 et 24 août, il qualifiait le peuple du pays de "démocratie mature".

Effectivement, Emmerson Mnangagwa a été reconduit pour un second mandat avec 52,6% des suffrages exprimés, tandis que Nelson Chamisa obtenait 44% des voix, selon les résultats annoncés tard le samedi par la commission électorale. Cependant, l’opposition a immédiatement déclaré ne pas reconnaître ces résultats qu’elle considère comme "faussés".

"Nous avons gagné cette élection. Nous sommes les leaders. Nous sommes même surpris que Mnangagwa ait été déclaré vainqueur, nous avons les vrais résultats", a déclaré Nelson Chamisa, un avocat et pasteur de 45 ans, au cours d’une conférence de presse dimanche à Harare.

Les Zimbabwéens se sont rendus aux urnes le mercredi et jeudi précédents pour élire leur président et leurs députés. La bataille principale opposait le parti au pouvoir depuis l’indépendance en 1980, la Zanu-PF, à la Coalition des citoyens pour le changement (CCC) dirigée par Nelson Chamisa, qui est le plus grand parti d’opposition.

"Nous savions que nous allions participer à des élections entachées d’irrégularités. Nous avons une liste électorale incorrecte, un découpage des circonscriptions bancal. Le scrutin a été entaché d’anomalies. L’environnement électoral était biaisé", a énuméré l’opposant.

Emmerson Mnangagwa, s’exprimant plus tôt dans la journée depuis le palais présidentiel, a lancé un défi à ceux remettant en question sa victoire en les invitant à porter leurs revendications devant la justice "Ceux qui estiment que la course ne s’est pas déroulée correctement doivent savoir où aller".

Élection au Zimbabwe : Contestation de la victoire présidentielle par l’opposition

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité