00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Eau potable pour 9 000 habitants à Ngoma : Un projet conjoint RDF-RNP

Redigé par Ange Carolle Kouassi
Le 4 mars 2024 à 05:53

Dans le cadre d’une démarche exemplaire visant à améliorer les conditions de vie des populations locales, la région de Jarama, située dans le district de Ngoma, se voit désormais dotée d’un accès vital à l’eau potable. Ce projet phare, fruit de la collaboration entre la Police Nationale du Rwanda (RNP) et la Force de Défense Rwandaise (RDF), s’inscrit dans le vaste Programme de sensibilisation des citoyens à la défense et à la sécurité 2024 (COP Rwanda 2024), lancé le 1er mars.

Cette initiative, enracinée dans une série d’actions dédiées au développement communautaire, promet de bénéficier à quelque 9 000 résidents, marquant ainsi une avancée significative dans la quête d’une meilleure qualité de vie pour les habitants.

La localité de Jarama, quasi insulaire de par sa proximité avec des étendues d’eau, faisait face à un paradoxe cruel : l’abondance d’eau environnante contrastait avec l’absence d’eau saine. Les résidents étaient contraints de puiser leur eau du lac Sake, une source notoirement insalubre, exacerbant les risques de maladies hydriques. De surcroît, la faune aquatique du lac, incluant des hippopotames, posait une menace supplémentaire pour la sécurité des habitants. L’initiative du RDF et du RNP a donc été accueillie comme une aubaine, selon les témoignages recueillis auprès de la population locale.

Anastasia Mukundwa, résidente de Jarama, exprime sa reconnaissance envers cette transformation : l’eau potable, autrefois un luxe, devient désormais une réalité tangible au sein de sa communauté. Le projet a impliqué le forage à une profondeur de 100 mètres et l’installation de conduites souterraines s’étendant sur 1,5 kilomètre pour acheminer l’eau vers les foyers de Jarama. Cette prouesse technique non seulement garantit l’accès à l’eau potable mais inaugure également une ère nouvelle de progrès et de bien-être pour les habitants.

Le maire du district de Ngoma, Nathalie Niyonagira, souligne l’impact positif escompté de ce projet sur la santé publique et le développement local. La réduction des maladies hydriques et l’utilisation de l’eau pour des activités de développement sont au cœur des bénéfices anticipés.

Le général Mubarakh Muganga, chef d’état-major des FDR, met en avant l’approche holistique du programme COP Rwanda 2024, qui transcende la simple fourniture d’eau potable pour embrasser une vision globale du développement communautaire.

Il a ajouté : "Nous allons construire 31 maisons pour les personnes vulnérables et leur fournir des équipements de base : "Nous allons construire 31 maisons pour les personnes vulnérables et leur fournir des équipements de base, nous allons fournir un traitement médical gratuit aux personnes ayant une assurance maladie, nous allons fournir 800 petits animaux et construire des DPE, et nous allons fournir quatre bateaux à utiliser le long des lacs de la province.

Cette initiative, qui s’étend également à d’autres régions de la province orientale avec la construction de Centres de Développement de la Petite Enfance (ECDC) et le soutien à des projets de logement pour les plus vulnérables, reflète une volonté ferme d’améliorer le quotidien des Rwandais. En outre, elle témoigne de l’engagement de la RNP et de la RDF à œuvrer de concert pour le bien-être et la prospérité des communautés qu’elles servent.

En somme, l’initiative décrite par le NewTimes se présente comme un modèle d’engagement civique et de solidarité, porteur d’espoir et de renouveau pour les habitants de Jarama et au-delà, illustrant l’impact positif que peuvent avoir des actions concertées en faveur du développement durable et de la qualité de vie des populations.

Eau potable pour 9 000 habitants à Ngoma : Un projet conjoint RDF-RNP

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité