Douze coopératives d’éleveurs se portent actionnaires de l’industrie du lait en poudre de Byumba : 380 millions

Redigé par IGIHE
Le 30 décembre 2020 à 11:23

Douze coopératives d’éleveurs de bovins du District Gicumbi viennent de rassembler 380 millions de francs pour la construction de l’industrie du lait en poudre de la ville de Byumba d’une valeur de cinq milliards de francs.

participation en parts sociales de cette société de transformation du lait en poudre avait été suggérée au cours du Dialogue National UMUSHYIKIRANO de décembre 2019. Les éleveurs de bovins de la province du Nord, District Gicumbi essentiellement, s’étaient alors plaints du fait que leur production laitière se détériorait faute d’important marché d’écoulement.

Ils avaient alors promis de contribuer à la construction d’une usine de transformation de leur lait en poudre pour une assez longue durée de conservation de ce produit.

"Combien êtes-vous à même de contribuer ?", leur avait demandé le Chef de l’Etat rwandais qui dirigeait les travaux de ce dialogue.

Un chiffre de 300 millions de francs avait alors été avancé. Cela a fait la joie du Maître des Céans qui a demandé à son ministre de l’Agriculture d’étudier la faisabilité de ce projet.

Il est rapporté que ce District de Gicumbi a 86.000 têtes de vaches laitières provenant des 24.975 distibuées aux fermiers agricoles dans le cadre du projet One Cow-One Family. Il avait été recommandé à ces fermiers de prendre bien soin de ces vaches leurs distribuées pour parvenir à donner à leurs voisins des génisses afin qu’eux aussi bénéficient d’une alimentation équilibrée et du fumage de leurs champs.

"L’exercice s’est déroulé à la perfection", a dit ce fermier satisfait d’avoir donné à son voisin une génisse, fruit de la génisse gracieusement offerte par le programme national One-Cow-One Family. Ici, la distribution de petites génisses à leurs voisins est de règle.

Maintenant que le Programme a bien fonctionné, vient un autre petit défi facilement réglable : le marché d’écoulement de la production laitière. Les centres de collecte de ce lait prennent cette production à des prix bas : 150 à pas plus de 170 Frw le litre (soit 0.1$).

"Votre excellence, ce prix est très modique. Il ne couvre même pas le prix des médicaments et du foin que nous donnons à nos vaches", ainsi se sont plaints les fermiers de Gicumbi au cours de ce 17ème Dialogue National UMUSHYIKIRANO de décembre 2019 montrant que tout le pays ayant délégué des participants à ce Dialogue annuel peut régler ses défis par le débat suivi d’actions.

L’idée de monter une usine de fabrication de lait en poudre est né ainsi. L’étude avait alors été confiée à LODA (Local Administrative Entities Development Agency) et à RDB/Rwanda Development Board, a confié à umuseke.rw le Maire de District Gicumbi satisfait de voir que des 106.105 familles de fermiers agricoles que compte le district, plus de 86.000 élèvent leurs vaches laitières fruits du programme One Cow-One Family.

"La production laitière quotidienne est de 90.735 litres. Le marché disponible ne peut pas prendre plus de 55.000 litres", a ajouté le Maire montrant l’extrême nécessité de cette industrie du lait en poudre.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité