Urgent

District Rusizi-Nkanka : La famille de Joel Nsekanabo arrêté par la Police, se fait signifier son suicide

Redigé par IGIHE
Le 2 février 2021 à 11:01

District Rusizi, Secteur Nkanka :Ce 1er janvier, il est annoncé la mort par suicide dans le cachot de Station de Police de Kamembe, d’ un certain Joël Nsekanabo alias Gikominari, 40 ans, arrêté le 17 janvier 2021 par le Secrétaire Exécutif de Cellule Nkanka et d’un autre jeune homme qui lui a mis des menottes aux mains avant de l’emporter sur une moto pour une destination non précisée, rapporte Umuseke citant lui aussi la VOA de ce 1er février 2021.

La VOA rapporte que les circonstances du suicide de cet homme sont suspectes. Pourquoi ? Aucune raison n’est avancée. Ou plutôt si. Le fait que l’officier qui l’a arrêté ne s’est pas présenté ni n’a pas dit où on a emmené Joël au point que la famille n’a pas su où le trouver et a dû écrire une lettre aux autorités pour tenter de savoir le lieu de la détention de leur membre. Néanmoins, il est dit que le décédé dans les cachots de Police, Joël Nsekanabo, fermier de son état et occasionnellement vendeur de bétail, avait des démêlées avec la Police anti fraude qui l’accusait de recel d’arme à feu.

Sa famille se porte en faux du fait qu’il était soupçonné d’avoir été, par le passé, militaire ou policier. Convoquée au Poste de Police de Kamembe, la famille du décédé a été informée du suicide de leur membre.

« Il était accusé de recel d’arme. Il a même cité d’autres personnes qui en avaient en cachette. Nous pensons que c’est pour cela que, voyant la gravité des faits incriminés, il se serait suicidé », a dit à la famille venue aux nouvelles, l’Officier trouvé sur les lieux, indiquant que l’affaire était aux mains de la Police d’Investigations Criminelles la RIB.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité